lundi 21 février 2011

Questionnement

... Ne serait-il point plus sage de commencer par balayer devant sa porte ? ...

Le scoop du jour

La vie est courte et le temps passe vite...

De l'impermanence

Ce qui fut se refait ;
Tout coule comme une eau, et rien dessous le ciel ne se voit de nouveau ;
Mais la forme se change en une autre nouvelle.
Et ce changement-là, Vivre, au monde s’appelle,
Et Mourir quand la forme en une autre s’en va.

Pierre de Ronsard

vendredi 18 février 2011

Alphabet tibétain en chanson

HB vient de me signaler (merci à elle) cette nouvelle chanson tibétaine, sur fond de syllabaire local, composée et interprétée par un jeune artiste du nom de Kalsang Tenzin :




ཀ་མད་སུམ་བཅུ།

གཞས་པ། སྐལ་བཟང་བསྟན་འཛིན།
ང་ནི་གངས་རི་ཡི་གངས་ཕྲུག་ཡིན།
ཁྱོད་ནི་ཚྭ་ཐང་ནས་སྐྱེས་པའི་མེ་ཏོག་ཡིན།
ང་ནི་གངས་རི་ཡི་གངས་ཕྲུག་ཡིན།
ཁྱོད་ནི་ཚྭ་ཐང་ནས་སྐྱེས་པའི་མེ་ཏོག་ཡིན།

ཀ་ཁ་ག་ང་། ཅ་ཆ་ཇ་ཉ།
ཏ་ཐ་ད་ན་། པ་ཕ་བ་མ། ཙ་ཚ་ཛ་ཝ།
ཞ་ཟ་འ་ཡ། ར་ལ་ཤ་ས། ཧ་ཨ།
ཨི་ཨུ་ཨེ་ཨོ། སེམས་ལ་ཟུངས།

སློབ། མཁས་མཆོག་ཐོན་མི་སམ་ཊས། རྒྱ་གར་ཡི་གེར་དཔེ་བླངས་ནས།
བོད་ཡིག་འབྲི་བའི་སྲོལ་ཆེན་བཏོད། དབྱངས་བཞི་གསལ་བྱེད་སུམ་བཅུ་དང་།
སྦྱོང་། གསལ་བྱེད་ནང་ནས་རྗེས་འཇུག་བཅུ།
ག་ང་ད་ན་བ་མ་འ། ར་ལ་ས་དང་རྗེས་འཇུག་བཅུ།
ང་ཚོ་ཚང་མ་སེམས་ལ་ཟུངས།

བརྩེ་ལྡན་གྱི་གངས་ཕྲུག་ཚོགས་རྣམས། བོད་རང་ལ་ཁ་དཔེ་ཞིག་ཡོད་དེ།
སྐད་རིགས་ཐམས་ཅད་ཤེས་ན་བཟང་མོད་ཀྱང་།
རང་གི་ཕ་སྐད་བརྗེད་ན་ངོ་ཚ་ཡིན།

བརྩེ་ལྡན་གྱི་གངས་ཕྲུག་ཚོགས་རྣམས། བོད་རང་ལ་ཁ་དཔེ་ཞིག་ཡོད་དེ།
སྐད་རིགས་ཐམས་ཅད་ཤེས་ན་བཟང་མོད་ཀྱང་།
རང་གི་ཕ་སྐད་བརྗེད་ན་ངོ་ཚ་ཡིན།

ཀ་ཁ་ག་ང་། ཅ་ཆ་ཇ་ཉ།
ཏ་ཐ་ད་ན་། པ་ཕ་བ་མ། ཙ་ཚ་ཛ་ཝ།
ཞ་ཟ་འ་ཡ། ར་ལ་ཤ་ས། ཧ་ཨ།
ཨི་ཨུ་ཨེ་ཨོ། སེམས་ལ་ཟུངས།

ང་ནི་གངས་རི་ཡི་གངས་ཕྲུག ཁྱོད་ནི་ཚྭ་ཐང་ནས་སྐྱེས་པའི་མེ་ཏོག
ཚང་མས་ཤེས་རིག་སྦྱོང་ཡ།

བརྩེ་ལྡན་གྱི་གངས་ཕྲུག་ཚོགས་རྣམས། བོད་རང་ལ་ཁ་དཔེ་ཞིག་ཡོད་དེ།
སྐད་རིགས་ཐམས་ཅད་ཤེས་ན་བཟང་མོད་ཀྱང་།
རང་གི་ཕ་སྐད་བརྗེད་ན་ངོ་ཚ་ཡིན།

ང་ནི་གངས་རི་ཡི་གངས་ཕྲུག་ཡིན།
ཁྱོད་ནི་ཚྭ་ཐང་ནས་སྐྱེས་པའི་མེ་ཏོག་ཡིན།


[en français]
Les Trente Lettres de L'alphabet

Je suis un fils du pays des neiges.
Tu es une fleur s'épanouissant dans la prairie.
Je suis un fils du pays des neiges.
Tu es une fleur s'épanouissant dans la prairie.

Ka Kha Ga Nga. Ca Cha Ja Nya.
Ta Tha Da Na. Pa Pha Ba Ma. Tsa Tsha Za Wa.
Zha Za A' Ya. Ra La Sha Sa. Ha Aa.
Ai Au Ae Ao. Apprenez par cœur!

Le grand lettré Sambhota a légué,
à partir du sanskrit indien,
le système d'écriture de la langue tibétaine.
Apprenez les quatre voyelles et les trente consonnes.

Dix lettres suffixes des consonnes:
Ga Nga Da Na Ba Ma A'
Ra La Sa, voilà les dix lettres suffixes.
Apprenons-les toutes par coeur!

Enfants chéris du pays des neiges!
Au Tibet, nous avons un dicton:
“Même s'il convient d'apprendre d'autres langues,
ce serait dommage d'en oublier la sienne.”

Enfants chéris du pays des neiges!
Au Tibet, nous avons un dicton:
“Même s'il convient d'apprendre d'autres langues,
ce serait dommage d'en oublier la sienne.”

Ka Kha Ga Nga. Ca Cha Ja Nya.
Ta Tha Da Na. Pa Pha Ba Ma. Tsa Tsha Za Wa.
Zha Za A' Ya. Ra La Sha Sa. Ha Aa.
Ai Au Ae Ao. Apprenez par cœur!

Je suis un fils du pays des neiges,
Tu es une fleur s'épanouissant dans la prairie.
A chacun d'étudier!

Enfants chéris du pays des neiges!
Au Tibet, nous avons un dicton:
“Même s'il convient d'apprendre d'autres langues,
ce serait dommage d'en oublier la sienne.”

Je suis un fils du pays des neiges,
Tu es une fleur s'épanouissant dans la prairie.
Je suis un fils du pays des neiges,
Tu es une fleur s'épanouissant dans la prairie.
Je suis un fils du pays des neiges,
Tu es une fleur s'épanouissant dans la prairie.

Choeur d'enfants Tibétains

C'est un peu hors sujet, mais les petits Tibétains chantant ... Nabucco, etc. avec Luciano Pavarotti et Enrico Iglesias en 2000, m'ont fait craquer.
D'où partage.

jeudi 17 février 2011

Une vie humaine

Une vie, c'est bien court !

Les jeunes, vous ne devez pas connaître cette chanson de Jean-Claude Darnal (voix magnifique), que j'écoutais en boucle dans mon jeune temps - c'était au siècle dernier, eh oui !



Y avait dans le désert qui conduit tout là-bas
Un homme rude et fort qui marchait à grands pas
Derrière un petit gars lui emboîtait le pas
Mais n'y arrivait pas

Papa, ô Papa, attends-moi je ne peux pas
Papa si tu vas à grands pas faire ton pas
Un pas c'est un pas mais ton pas je ne l'ai pas
Papa, ô Papa, je ne peux pas

Parfois le bonhomme s'arrêtait pour laisser
Laisser au gamin le temps d'le rattraper
Sitôt qu'ils étaient à nouveau rassemblés
Alors il repartait

Papa, ô Papa, attends-moi, je ne peux pas
Viens là mon p'tit gars, t'en fais pas, prends mon pas
Un pas c'est un pas mais ton pas je ne l'ai pas
Viens là mon gars ne t'en fais pas

La marche avançait mais le temps défilait
Notre homme vieillissait, le gamin grandissait
Son pas s'allongea et maintenant pas à pas
Ils s'en allaient là-bas

Papa, ô Papa, regardes moi, faire mon pas
Papa si tu vas à grands pas j'fais comme toi
Un pas c'est un pas et ton pas c'est mon pas
Papa, papa, je fais ton pas

Y avait dans le désert qui conduit tout là-bas
Un homme rude et fort qui marchait à grands pas
Laissant derrière lui un vieillard qui a dit
Adieu, j'arrête ici

Vas, vas, mon p'tit gars d'un bon pas n'attends pas
Mon pas est trop las, vas tout seul vers là-bas
Un jour tu verras un gamin qui suivra
Ton pas et le rattrapera
Un jour tu verras un gamin qui suivra
Ton pas et le dépassera !

mardi 15 février 2011

Décès d'un neveu de Sa Sainteté


OH vient de me communiquer une bien triste information :
un neveu de Sa Sainteté, Jigme Norbu, est décédé hier aux Etats Unis (14 février 2011), suite à un accident alors qu'il participait à une marche pour le Tibet, il a été heurté par une voiture.

Jigme Norbu, âgé de 45 ans, était fils de Tagster Rinpoche (décédé en 2008 à 86 ans), frère aîné de Sa Sainteté.
Voir article en anglais ; article en tibétain ཡིད་སྐྱོའི་གནས་ཚུལ།

Assez curieusement, il y a une bonne trentaine d'années de cela, une toute jeune nièce de Sa Sainteté qui était venue étudier le français à l'Alliance française deParis, est décédée après avoir été accrochée par une voiture alors qu'elle se promenait dans le quartier latin.

lundi 14 février 2011

Les Arhat

Les Arhat sont des personnages qui, ayant définitivement dissipé les voiles des facteurs perturbateurs (klesha), ont atteint le nirvana ou sens de "libération personnelle du samsara", ou plus littéralement l'état "au-delà de la souffrance".

Par définition, tout Arhat est Arya - mais tout Arya n'est pas encore forcément Arhat.
Tout Bouddha est Arhat - mais tout Arhat n'est pas encore forcément Bouddha.

Les Arya

Pour rappel, qu'est-ce qu'un Arya ?

Un Arya est quelqu'un qui "voit", ou encore "perçoit", ou encore "comprend" directement le non soi - l'absence d'existence réelle des phénomènes pris en compte.

Au sein des différentes classifications des existants, la catégorie générique "individu" (ou encore "être") se répartit en deux sous-groupes : Arya et non Arya.

Les Bouddhas sont par définitions des Arya.
En revanche, tous Arya ne sont pas Bouddhas : la réalisation du non-soi est nécessaire mais pas suffisante pour devenir Bouddha.

Les bodhisttvas ne sont pas forcément déjà Arya : réaliser l'esprit d'Eveil ne requiert pas, ni n'inclut, d'avoir déjà réalisé le non soi, de même d'ailleurs que réaliser le non soi ne requiert pas, ni n'inclut, d'avoir réalisé bodhicitta.
En revanche, réaliser l'état de Bouddha exige d'avoir réalisé et le non soi et bodhicitta, car réaliser l'état de Bouddha exige d'unir la méthode et la sagesse.

L'obtention de l'état d'Arya est définitive : les Arya ne progressent pas tous au même rythme, certes, mais en aucun ils ne risquent de rechuter dans la catégorie des "êtres ordinaires".

jeudi 10 février 2011

Alors la Paix viendra

Auteur Pierre Guilbert (prêtre loubard, éducateur, que j'admire énormément)

Si tu crois qu'un sourire est plus fort qu'une arme,
Si tu crois à la puissance d'une main offerte,
Si tu crois que ce qui rassemble les hommes est plus important que ce qui divise,
Si tu crois qu'être différent est une richesse et non pas un danger,
Si tu sais regarder l'autre avec un brin d'amour,
Si tu préfères l'espérance au soupçon,
Si tu estimes que c'est à toi de faire le premier pas, plutôt qu'à l'autre,
Si le regard d'un enfant parvient encore à désarmer ton coeur,
Si tu peux te réjouir de la joie de ton voisin,
Si l'injustice qui frappe les autres te révolte autant que celle que tu subis,
Si pour toi l'étranger est un frère qui t'est proposé,
Si tu sais donner gratuitement un peu de ton temps par amour,
Si tu acceptes qu'un autre te rende service,
Si tu partages ton pain et que tu saches y joindre un morceau de ton coeur,
Si tu crois qu'un pardon va plus loin qu'une vengeance,
Si tu sais chanter le bonheur des autres et danser leur allégresse,
Si tu peux écouter le malheureux qui te fait perdre ton temps et lui garder ton sourire,
Si tu sais accepter la critique et en faire ton profit, sans la renvoyer et te justifier,
Si tu sais accueillir et adopter un avis différent du tien,
Si pour toi l'autre est d'abord un frère,
Si la colère est pour toi une faiblesse, non une preuve de force,
Si tu préfères être lésé que faire tort à quelqu'un,
Si tu refuses qu'après toi ce soit le déluge,
Si tu te ranges du côté du pauvre et de l'opprimé sans te prendre pour un héros,
Si tu crois que l'Amour est la seule force de dissuasion,
Si tu crois que la Paix est possible, ...........Alors la Paix viendra.

Sources : de Prier.be

Quelques mots sur Pierre Guilbert :
Ancien curé de la paroisse de Saint-Thomas d'Aquin à Paris.
Plongé dans l'action, il est aujourd'hui chargé de l’animation du S.R.V.F. (Service Régional des Vocations Féminines) en Ile-de-France, un organisme qui accueille et accompagne les jeunes filles en recherche.
sources: Dieuparminous.com

mardi 8 février 2011

Enfant de yak

Le film de Christophe Boula, Enfant de yak, faisant partie de la sélection du Festival International de Clermont-Ferrand,

Arte a programmé plusieurs diffusion en 2011, par ex
le jeudi 10 février à 16 h15
le dimanche 13 février à 9 h 40, etc.


Tibet sur Arte

Au cas où :

Cette semaine,
ARTE diffuse tous les jours à 16 h 50 un documentaire de 3/4 d'heures environ sur le Tibet : Une année au Tibet .

lundi 7 février 2011

La voix de la terre



Les voix de daïa
Original: JS Bach "Air" Orchestral Suite N° 3 in D Major_BWV 1068
Soliste: Alex 10 ans

Je viens de découvrir ça. D'où partage.

mercredi 2 février 2011

Sa Sainteté à Mundgod

Sa Sainteté le Dalai Lama est ces jours à Mundgod.

Voir quelques photos prises à Drepoung et à Ganden.

A voir : La Traversée du Zanskar

Réalisé par Frederick Marx
Avec Richard Gere, Dalaï Lama, Lobsang Dhamchoe

Titre original : Journey from Zanskar
Durée : 01h29min

Pour aider à sauver leur peuple et leur culture, au péril de leur vie, 2 moines tibétains traversent avec 17 enfants pauvres âgés de 4 à 12 ans les cols de l’Himalaya jusqu’aux écoles tibétaines en Inde

A noter : Les plus petits sont scolarisés à l'école qui jouxte Dagpo Datsang, à Kaïs !

Cinéma "L'Arlequin" - 76 rue de Rennes, 75006 Paris - 08 92 68 48 24 -
( Métro : St Sulpice (ligne 4) )

Me 02 février à 15h
Je 03 février à à 15h
Ve 04 février à 15h
Sa 05 février à 12h & 15h
Di 06 février à 15h
Lu 07 février à 15h
Ma 08 février à 15h

Voir la bande-annonce


mardi 1 février 2011

L'école de Kais (Dagpo Datsang)

Deux articles (en anglais) trouvés sur le site de Rio Helmi, avec de jolies photos à l'appui (en langage universel)

L'école de Dagpo Datsang

Deux semaines en Himalaya

Le "progrès"

"Notre poison quotidien"
Film de Marie-Monique Robin

le 15 mars sur ARTE, à 20 heures 40

http://robin.blog.arte.tv/category/notre-poison-quotidien/



Les mots et le sens

Un peu de logique, que diable.


Quand je suis né, j'étais noir.

Quand j'ai grandi, j'étais noir.

Quand j'ai peur, je suis noir.

Quand je vais au soleil, je suis noir.

Quand je suis malade, je suis noir.



Tandis que toi "Homme blanc" !



Quand tu es né, tu étais rose.

Quand tu as grandi, tu es devenu blanc.

Quand tu vas au soleil, tu deviens rouge.

Quand tu as froid, tu deviens bleu.

Quand tu as peur, tu deviens vert.

Quand tu es malade, tu deviens jaune.

Et après ça...


Tu as le toupet de m'appeler :

"Homme de couleur" ???