mardi 29 novembre 2016

La précieuse existence humaine


Les bouddhistes ont parlé de la préciosité de cette incarnation. Binazir rapporte cet proverbe bouddhiste : « Imaginez qu'un sauveteur se jette à l'eau ...

Japon : moine et champion de kayak

JO de Tokyo: moine et kayakiste, la double vie d'un Japonais

Yazawa Kazuki  est moine zen au temple Daikanjin, à Nagano.



Pour rappel, en dépit de l'utilisation des termes "moine" et "nonne", les religieux japonais ne suivent pas les règles du Vinaya. Ils prennent les voeux d'upasaka puis des voeux de bodhisattva.
La discipline dans les temples zen est rigoureuse et austère, mais n'impose pas l'abstinence. En clair, contrairement aux moines et nonnes qui observent le Vinaya, les "moines" japonais peuvent se marier, avoir des enfants; ils peuvent aussi consommer des boissons alcoolisées, danser, chanter, etc.

vendredi 25 novembre 2016

Les combats de gladiateurs modernes

 Les débats télévisés en France, aux Etats-Unis et sans doute ailleurs fleurent fort les combats pas si révolus que ça, quand des gladiateurs s'affrontaient dans une arène devant des spectateurs déchaînés, avides de sang et de cris.

De nos jours, dans nos pays tout au moins, la cruauté ne peut plus se nourrir de sang versé en public sur du sable. A défaut, avec l'aide d'impitoyables caméras, elle traque le moindre faux pas, le moindre lapsus, le moindre signe de faiblesse ou d'hésitation, et elle s'en délecte.
Elle se complaît aussi à tourner en dérision acteurs mais aussi spectateurs de la tragicomédie diffusée sur les ondes, en direct puis en rediffusion, avec des images ressorties des décennies plus tard pour mortifier les victimes.

Peu importe les projets portés. Gloire à la forme - cravate ou pas cravate, pantalons ou robe. Gloire à l'endurance physique - essayez donc de rester plantés debout derrière un pupitre, sous le feu des projecteurs brûlants, plus de deux heures durant !


Pourtant les candidats au jeu de massacre ne manquent pas.
Au contraire, ils se disputent âprement les places dans les arènes modernes.

Par goût du pouvoir et de la célébrité ?
Ou par par altruisme et dévouement à la cause commune ?

Dans le premier cas, les gladiateurs modernes sont dignes de compassion.
Dans le second, ils sont sans doute des bodhisattvas, qui méritent admiration et gratitude.

mercredi 23 novembre 2016

La communauté bouddhiste féminine


Il vient de m'être soumise une question assez fréquente, que je m'étais d'ailleurs aussi posée  naguère.

Voici en résumé la question
"J'ai pu lire que le Bouddha était plutôt réticent à intégrer les femmes dans la sangha. Pouvez-vous m'expliquer pourquoi il refusait de les intégrer ?"

Je ne suis pas qualifiée pour expliquer la pensée du Bouddha, mais je peux partager le fruit de mes réflexions sur le sujet.
Je souligne que ces cogitations sont le fait d'une personne (moi) qui est bouddhiste par choix, et non pas de naissance.
Cela veut dire qu'il ne s'agit pas d'une affiliation culturelle (et bien sûr cultuelle), mais d'une adhésion réfléchie, notamment sur le plan intellectuel (dans la mesure de mes faibles capacités).
D'un autre côté, il est évident qu'une personne non bouddhiste pourrait avoir une tout autre vision. Nous avons la chance de vivre dans un pays qui nous assure de nombreuses libertés, dont les libertés de pensée et d'opinion. Profitons-en !

Voici en bref  comment la situation m'apparaît.

Pour rappel
1) La communauté monastique féminine bouddhiste s'est constituée trois ans après la communauté masculine. 
- Trois ans me semble un délai relativement court et honorable à l'aune des "progrès" de la condition de la femme dans ce monde jusqu'à nos jours...
2) Le Bouddha a eu de nombreuses disciples femmes, religieuses ou laïques, et bon nombre d'entre elles ont atteint les plus hautes réalisations.

Pour en venir à la question, le Bouddha étant omniscient, je ne vois pas comment il pourrait "éprouver une hésitation". C'est antinomique.
Le Bouddha ne peut pas non plus être influençable !
Il n'a pas non plus à prendre le temps de la réflexion : à tout instant, il sait tout des trois temps.

Le Bouddha ne peut donc pas "se sentir réticent". 
Mais il peut faire montre de réticence, pour des motifs pédagogiques.

Les sources concordent sur le point que le Bouddha n'a accepté la requête de sa tante et de ses suivantes qu'après plusieurs requêtes.
On peut sans doute admettre que ce point est vrai.
D'autant que ce n'est pas le seul cas où le disciple doit montrer sa détermination par des requêtes répétées. C'est même la tradition.

D'après ce qui est relaté dans les textes, le Bouddha part de la constatation que les femmes rencontrent plus d'obstacles dans la société humaine de ce bas monde.
Notons que le phénomène n'est pas "moderne" ; il est juste (malheureusement) persistant.
Sans parler des excisions, lapidations, bûchers et autres sévices millénaires, pas plus tard que le 8 novembre dernier, Madame Laurence Rossignol a été huée (par ces messieurs) à l'Assemblée nationale quand elle a osé dénoncer les inégalités salariales entre hommes et femmes, sujet pourtant légitime dans la bouche d'une Ministre des Familles, de l'Enfance et des Droits des femmes.

Le Bouddha fait donc remarquer aux postulantes les difficultés auxquelles elles vont être confrontée, du fait par exemple de leur moins grande force physique ou du danger accru d'agression dans les endroits isolés. L'histoire mentionne effectivement des cas de viols perpétrés sur des nonnes.

Parcourir la voie leur est indéniablement possible, mais elles peuvent s'attendre à rencontrer plus d'obstacles, de divers ordres, que leurs confrères.

A mon sens, dans sa grande sagesse et sa grande compassion, si le Bouddha nous semble mettre la barre un peu plus haut pour les femmes à certains points de vue, ce n'est certainement pas pour leur mettre des bâtons supplémentaires dans les roues, mais au contraire pour les aider à surmonter les embûches qui parsèment leur chemin. 
Il s'avère qu'hier comme aujourd'hui encore, dans tous les domaines, pour réussir, les femmes doivent faire preuve d'une forte détermination. 
Ne vaut-il pas mieux qu'elles en soient conscientes ?
Femme avertie en vaut deux ! :-)

Enfin, la voie bouddhiste est un ascenseur spirituel qui vise l'Eveil. 
La carrière monastique n'a pas vocation à jouer le rôle d'ascenseur social, elle qui se fonde sur le renoncement au samsara et à ses puérils hochets.

Appel de la Nasa à votre créativité

Il semble que ce ne soit pas une blague.

Il est assez amusant que les fonctions naturelles évacuatrices du corps humain posent plus de difficulté aux scientifiques qu'un voyage dans l'espace.

Il est intéressant de constater que la prime offerte confirme que ce ne sont pas les inventeurs qui font fortune.

Mais si vous avez des idées et besoin d'une nouvelle voiture ou autre :

La Nasa offre 30 000 dollars à qui règle le problème du "caca dans l'espace"

----------------

Et le lauréat est

Un internaute aide la Nasa à permettre aux astronautes de faire leurs besoins lors des longues missions dans l'espace

Officier de l'armée de l'air américaine, il a remporté le "Spacepoop challenge", destiné à trouver une solution à ce problème.

lundi 21 novembre 2016

Abhisamayālaṅkāra de Maitreya

Ornament of clear realization / L'Ornement de la claire réalisation

Commentaire en 8 chapitres du Soutra de la sagesse, qui décrit les étapes de la voie vers l'Éveil en 70 points (don bdun bcu)
Texte fondateur de l'école Yogacara, il a été commenté par Āryavimuktiṣeṇa : Abhisamayālaṅkāravr̥tti (au VIe s.) et par Haribhadra : Abhisamayālaṅkāraloka (au Xe s.).

En français
A ce jour, pas de traduction en français à ma connaissance (une traduction serait en cours)

En anglais, plusieurs traductions dont :
Abhisamayalamkara with Vrtti and Aloka, by Gareth Sparham 

ABHISAMAYALAMKARA  Translated by Obermiller



dimanche 20 novembre 2016

Aksayamati-sutra

La Perfection de sagesse
Soutras courts du Grand Véhicule suivis de 
L'Enseignement d'Akshayamati 

Traduit du tibétain par Georges Driessens
Edition du Seuil, Points Sagesse SA 103




jeudi 17 novembre 2016

Le bonheur de la pratique

Dans ses Cent mille Chants (traduction de Marie-José Lamothe - tome 2),
Jétsun Milarépa célèbre avec lyrisme les 12 bonheurs du  yogi.

Le yogi qui renonce à sa terre est heureux
Comme un condamné réchappé de son trou.

Le yogi qui perd le réflexe de saisir et juger est heureux
Comme un cheval libéré des entraves.

Le yogi qui habite la solitude est paisible
Comme une bête blessée tapie en son repaire.

Le yogi assuré de sa philosophie est heureux
Comme l’oiseau royal à l’assaut de l’azur.

Le yogi qui tout pénètre est heureux
Comme le vent vagabond dans les cieux.

Le yogi qui protège le vide radieux de son inspiration est heureux
Comme le pâtre dévoué au soin de ses brebis.

Le yogi que rien n’ébranle est heureux
A l’image du Mont Sumeru au centre du monde.

Le yogi qui n’interrompt pas son expérience est heureux
A l’image du flot continu des grands fleuves.

Le yogi qui refuse les devoirs est tranquille
A l’égal du cadavre dans un cimetière.

Le yogi qui ne régresse plus est beau
Comme la pierre métamorphosée par l’océan.

Le yogi qui tout embrase de ses reflets est beau
Comme le soleil à l’horizon.

Le yogi qui ne crée rien pour l’avenir est léger
Comme le palmier fraîchement taillé.

Bienfaiteurs, cette mélodie des douze bonheurs du yogi
Est un enseignement qui répond à vos questions.

mercredi 16 novembre 2016

Fête du Lhabab duchén le 20 novembre 2016


La fête de Lha bab dus chen tombe cette année le dimanche 20 novembre. 

Après avoir obtenu l'Eveil suprême à Bodhgaya, le Bouddha se rendit dans un monde de deva connu sous le nom de Trente-Trois, pour y dispenser des Enseignements à sa mère qui avait repris naissance là.

La fête
Lha bab dus chen, le 22ème jour du 9ème mois lunaire, commémore son retour dans notre monde.

dimanche 13 novembre 2016

Mori Arimasa (1911-1976)

Hommage à Mori Sensei, philosophe et organiste, qui enseigna aux Langues' O la langue et surtout la pensée japonaises.

Hommage aussi à sa fille Toshiko, inoubliable amie prématurément partie en février 1998.

Mori Arimasa : le Japonais de Paris (courte biographie ...


samedi 12 novembre 2016

Changement de billets en Inde

Avis aux voyageurs...

www.tdg.ch/monde/coupures-500-1000-roupies-retirees/story/31474629
 

En Inde, la démonétisation des billets provoque d'immenses files d ... 

www.lemonde.fr/.../en-inde-la-demonetisation-des-billets-provoque-d-immenses-files-d-...

Il y a 10 heures - Des millions d'Indiens tentent d'échanger les billets de 500 et de 1 000 ...
 

vendredi 11 novembre 2016

Le Bouddha et les femmes

Seul importe le Véhicule. 
Qu’on soit homme ou femme
Quiconque prend le Véhicule 
Atteint le nirvâna.

(Samyutta Nikaya, I, 5, 6)

lundi 7 novembre 2016

Quelques flocons et tout s'arrête

Ce matin, premiers flocons de neige en région parisienne.

Résultats : 540 km de bouchons, retard de trains sur plusieurs lignes, arrêt des bus de la ville de Corbeil-Essonnes, etc, etc.

Vive le monde moderne ! :-)




dimanche 6 novembre 2016

Yahne Le Toumelin et Matthieu Ricard

France 5  C à vous vendredi 4 novembre 2016

Très sympathique entretien à partir de 32:50 environ