vendredi 16 novembre 2012

Les moines de Gyutö à Veneux le 8 décembre


Auto-immolations

Un moine bouddhiste britannique, qui résidait au monastère de Nalanda dans le Tarn, s'est aspergé la tête avec le contenu d'un bidon d'essence  puis y a mis le feu le jeudi 15 novembre. Des condisciples l'ont retrouvé mort.

Impossible de savoir à ce stade de l'enquête s'il s'agit d'un suicide "ordinaire", ou d'un acte de "solidarité" avec les 70 Tibétains qui se sont ainsi donné la mort ces deux dernières années.

Il ne m'appartient pas de juger qui que ce soit, et encore moins de condamner,  surtout sans connaître les motivations des uns ou des autres,  ni leur niveau de réalisations.

Pour m'en tenir à des propos généraux, à ce que j'ai cru comprendre du Dharma, le Bouddha prône la voie du milieu, qui exhorte à la sagesse, à l'amour et à la compassion, ainsi qu'au respect de la vie.

Le bouddhisme  proscrit sans ambiguïté le suicide, qui entraîne entre autres effets karmiques 500 renaissances consécutives pour le moins défavorables.
Il admet le sacrifice de sa propre vie mais exclusivement dans le cas très spécifique où cela s'avère l'unique solution pour protéger d'autres vies, avec une motivation pure et empreinte de compassion.

Oui, les Jataka (récit des vies antérieures du Bouddha) racontent que le futur Bouddha Shakyamouni a un jour donné sa vie à une tigresse affamée pour qu'elle nourrisse ses petits. Mais il était bodhisattva et agissait par pur altruisme, sans l'ombre d'un intérêt personnel, sans revendication ni attente.

Du point de vue historique, contrairement à ce qui est souvent désormais écrit dans des articles, l'auto-immolation n'est en rien une coutume du Tibet, mais elle avait cours ... en Chine et dans certains pays d'Asie du Sud-Est.

Terrible ironie, tragique ironie, qui fait que des dizaines de Tibétains, souvent très jeunes (et influençables), adoptent une coutume chinoise pour dénoncer l'occupation chinoise !


dimanche 11 novembre 2012

Drugpa Kunleg

Merci à Michel B. pour cette anecdote

Des moines au maintien grave se rendent au monastère afin d'y renouveler leurs vœux. A côté du sentier où défilent les Vénérables, dans l'éclat des robes jaunes de cérémonie, chemine un yogi loqueteux et, selon toute apparence, dérangé.
En effet, on peut le voir contourner avec mille précautions les petits cailloux, qu'un autre n'apercevrait sans doute pas, et enjamber gaillarde
ment de gros rochers. Intrigué par sa conduite, l'un des moines s'approche et lui demande : 
"Que fais-tu ?
- C'est, répond Drugpa Kunleg (1) que je suis votre exemple : d'une scrupuleuse vétilleuse en ce qui concerne les peccadilles, je suis beaucoup plus souple pour ce qui est des fautes importantes...
 
(1) Grand Yogi tibétain, célèbre par son non-conformisme et sa verve satirique.

1000 year Lord Atisha coming to Indonesia



Vidéo publiée le  2 juin 2012 par
 
1000 years ago, Ven. Lord Atisha defied the ocean for 13 months just to find the precious teacher from Swarnadwipa (now called Indonesia). Now, the same teacher compassionately willing to take long hour flight just to teach us.
Can you imagine how fortunate we are? Should we put our best efforts to meet and receive teaching from Him??

Coming soon
2012 International Lamrim Festival

Further info: www.kadamchoeling.or.id
Be our friend on www.facebok.com/dagporinpoche.lamrimretreat
Follow us on @DagpoRinpocheLR