samedi 24 décembre 2011

Joyeux Noël

En cette belle nuit - il a fait un temps superbe aujourd'hui -,

je vous souhaite un très joyeux Noël !

Puissent tous les êtres cultiver

la paix, la sérénité, l'amour

mercredi 30 novembre 2011

Lochen Rinpoche à Saujon les 14 et 15 décembre 2011

Mercredi 14 décembre et Jeudi 15 décembre à Saujon

Enseignements de 18h30 à 20h environ

- transmissions du Soutra de la sagesse et des 6 pratiques Préparatoires
- enseignement sur "Les Instructions du Noble Maître" (le plan du Lamrim)

Renseignements

kadamtcheulingroyan@gmail.com

06 66 55 53 10

http://www.kadamtcheulingroyan.fr

Lochen Rinpoche à Tulette le 2 décembre 2011

Lochen Rinpoche à Avignon les 3 et 4 décembre 2011

Vente de Noël au Forum

jeudi 10 novembre 2011

Gunthang Jampelyang

Un grand Maître tibétain, Gungthang Rinpoche, résumait la voie en quatre énoncés :

La mesure du Dharma -> le rejet de l'attachement pour la vie actuelle
La clef du Dharma -> l'écoute (l'étude) correcte
La racine du Dharma -> un état d'esprit bon
L'essence du Dharma -> l'union de la méthode (notamment amour, compassion esprit d'Eveil) et de la sagesse

Lochen Rinpoche en France



-->
Nantes, le Dimanche 13 Novembre, 9H30/17H
Centre des Naudières- 31 rue des Naudières- 44400 REZÉ
Renseignement : 06 04 16 75 55 ou 06 88 59 88 78 contacts : evenements-nantes.fr
Transmissions : le Soutra de la Sagesse et les Six Pratiques préparatoires
Enseignement : commentaire des Six Pratiques préparatoires

Drôme, La Roche Saint Secret, les 25, 26 et 27 novembre 2011
Enseignement sur la précieuse existence humaine st sur le samsara

Vaison la Romaine, le 2 décembre 2011
Enseignement sur le lien avec le Maître et la prise de refuge.

Avignon, les 3 et 4 décembre 2011
Enseignement sur la loi de causalité

Veneux-Les Sablons, les 10 et 11 décembre 2011

-->

-->Saujon, Mercredi 14 décembre
Enseignement de 18h30 à 20h environ

Royan, Jeudi 15 décembre

Maison des Associations- 61 bis rue Paul Doumer - 17200 Royan

Enseignement aux heures habituelles des réunions du Centre, 18h30-20h30
- transmissions du Soutra de la sagesse et des 6 pratiques Préparatoires
- enseignement sur Les Instructions du Noble Maître


-->

Bordeaux, du 16 au 19 décembre

Vendredi 16 à 19h30: RITUEL "les Six Pratiques préparatoires"
Samedi17 et Dimanche 18:
Enseignement du Vénérable Lochen Rimpoché « La prise de refuge »
Lundi 19 à 19h30: Fête des Lumières (Ganden Nam Tcheu)

jeudi 15 septembre 2011

Prières pour Norbou


Les habitués de l'Institut l'appréciaient et l'aimaient :
Norbou est mort de vieillesse dans la nuit du 13 au 14 septembre.
Il s'est éteint, paisible et discret à son habitude.

Norbou était un magnifique matou gris, familier de l'Institut de Veneux, jusque ce qu'à l'invite de Rinpoche, l'une de nos amies lui offre l'hospitalité, afin de rendre plus confortable ses vieux jours.
Nous avons bien regretté alors de ne plus le croiser assis en plein milieu du chemin menant à la passerelle, s'offrant généreusement à nos caresses - mais il était certainement mieux au chaud, et enfin bien nourri. Quant aux oiseaux du coin, ce dut être un grand soulagement pour eux...

Merci de vos prières pour lui, ainsi que pour Lady, une adorable chatte de 14 ans morte il y a dix jours, pour Penny, très gentil chien de 17 ans, mort il y a deux semaines, et pour tous les autres bien sûr.

mercredi 14 septembre 2011

Inauguration du Centre de Malaysie en 2007



Vidéo postée par le 5 oct. 2010

The establishment of a new centre on Jalan Penchala Petaling Jaya , Malaysia as inaugurated by Rinpoche through prayers and an auspicious 4 days of teachings on The Heart Sutra.

jeudi 8 septembre 2011

Les quatre Nobles Vérités

Le premier Enseignement dispensé par le Bouddha Shakyamouni se décline en ... quatre vers.
Quatre énoncés condensant la quintessence de la voie, à la fois concis et exhaustifs.

"Ceci est la noble vérité de la souffrance."
"Ceci" désigne ici nos agrégats constitutifs, à nous êtres imparfaits, à savoir notre corps et notre esprit conditionnés par nos facteurs perturbateurs (ignorance en tête) et les karma que nous accumulons sous leur emprise.
-> un corps et un esprit encore et toujours affectés par les facteurs pertubateurs ne peuvent qu'être "de la nature de la souffrance", cad soumis à la souffrace, sous ses différentes formes.
C'est la "vérité", ou encore la "réalité", que voient les Arya, les êtres qui ne sont plus "ordinaires" car ils ont désormais la compréhension directe du non soi (absence de nature propre des choses).

"Ceci est la noble vérité de l'origine" de la souffrance.
"Ceci" désigne cette fois nos facteurs perturbateurs (alias klesha : ignorance, attachement, aversion, et leurs cohortes) + les karma accumulés sous leur coupe

"Ceci est la noble vérité de la cessation" de la souffrance.
Si telle est la situation présente, ce n'est pas irrémédiable. On peut s'en sortir.

"Ceci est la noble vérité du chemin" menant à la cessation de la souffrance.
Comment s'en sortir ?
Grâce aux trois instructions (ou encore entraînements) supérieures - de l'éthique, de la concentration, de la sagesse.
Les trois s'entraident et se confortent mutuellement. Cependant, la base nécessaire consiste bel et bien en l'éthique.

Dans l'ordre

Vouloir aider autrui,
c'est bien ; c'est beau ; c'est noble.

Encore faut-il en avoir les moyens.
Encore faut-il s'en donner les moyens.

Pour sauver autrui de la noyade, ne vaut-il pas mieux savoir nager ? :-)

mardi 6 septembre 2011

lundi 5 septembre 2011

Mort de Trulshik Rinpoche


Le maître nyingmapa Trulshik Rinpoche Ngawang Chökyi Lodrö ('Khrul zhig rin po che) est décédé le 2 septembre à 8h30. Il avait 88 ans.

Source : journal tibétain Dus bab


Trulshik Rinpoché par poudredeperlinpinpin

UBF : Récital par Alexandre BODAK le 16 septembre 2011


Le vendredi 16 septembre 2011, à 18 heures Concert exceptionnel à la Grande Pagode, par le pianiste virtuose Alexandre Bodak

Dans le cadre des 2600 ans de l’Eveil du Bouddha et à l’occasion de l’accueil à la grande Pagode de Vincennes du grand Bouddha de jade pour la paix universelle

Le pianiste virtuose ALEXANDRE BODAK
Rendra hommage aux grands compositeurs Liszt et Schubert
Dans un récital de piano exceptionnel

Entrée gratuite – participation libre
les dons serviront à la rénovation de la Pagode et du pavillon d’accueil.

Grande Pagode de Vincennes
Route de la ceinture du Lac Daumesnil _75012 – PARIS Métro : Porte Dorée

Alexandre Bodak commence à étudier le piano à l’âge de huit ans à Alger, il entre au conservatoire de Toulouse et quelques années plus tard, il poursuit ses études au Brésil avec Renée Devraine puis en Uruguay au Conservatoire National de Montevidéo où il est l’élève de l’extraordinaire Wilhelm Kolischer et d’Eliane Richepin. _ De 1956 à 1962, Alexandre Bodak prend part à de nombreux concours internationaux de piano parmi lesquels les concours Frédéric Chopin à Varsovie, Marguerite Long à Paris, Frédéric Chopin à Valldemosa, Maria Canals à Barcelone (troisième prix) et plus récemment Milosz Magin à Paris (deuxième prix).

En 1992, il obtient, à Paris, le Premier Prix du Concours International des Grands Amateurs de Piano organisé avec le concours de France Musique. En juin 1999 il reçoit le Prix du Public au Concours Internaational de Piano Van Cliburn (USA) des Amateurs de Piano de niveau exceptionnel.

Il a enregistré de nombreux disques et donné des récitals en France et à l’étranger (Belgique, Brésil, Etats-Unis, Espagne). On peut l’entendre régulièrement en récital ou en concert, accompagné par différents orchestres.


Enseignements de Sa Sainteté à Toulouse en ligne

Les Enseignements dispensés par Sa Sainteté le Dalaï Lama à Toulouse en août 2011 sont disponibles sur le site de la FBT :
http://www.fbt-asso.org/multimedia.php

Il y a en outre les vidéos de Nantes 2008 et Bercy 2009, et prochainement celles de 2003, ce en plusieurs langues de traduction.

samedi 13 août 2011

jeudi 11 août 2011

Décès d'Arnaud Desjardins



Arnaud Desjardins, né le 18 juin 1925, est décédé hier, le 10 août 2011.

lundi 8 août 2011

Retransmission vidéo en direct - Dalai Lama Toulouse 2011

Retransmission vidéo en direct - Dalai Lama Toulouse 2011

Enseignements de Sa Sainteté à Toulouse : webcast en direct

Retransmission en direct depuis Toulouse des enseignements et conférence publique de Sa Sainteté le Dalaï-Lama.

http://www.dalailama-toulouse2011.fr/

Horaires de retransmission en direct:

samedi 13 Août et dimanche 14 août :
- Enseignements: commentaire du Bhavanakrama de Kamalashila (Les Etapes de la méditation)
9h30 - 11h30
13h30 - 15h30

lundi 15 août :
- Conférence Publique : l'Art du Bonheur
14h-16h

mardi 26 juillet 2011

La Traversée du Zanskar


Vidéo ajoutée par le 23 sept. 2010

Le Dalaï-lama a demandé à deux moines du monastère de Stongde au Zanskar de faire tout leur possible pour s'assurer que les racines de la culture bouddhiste Zanskari soient conservées par l'éducation. Les moines s'engagent dans une course contre la montre. Ils placent des enfants dans des écoles et monastères, à Manali et aux alentours. Cela exige de passer par des cols de montagne de plus de 5140 mètres d'altitude, totalement infranchissables plus de 8 mois par an. Un de ces voyages, avec 17 enfants âgés de 4 à 12 ans constitue l'intrigue du film.

La traversée du Zanskar raconte l'histoire héroïque et remarquable de ces moines conduisant les enfants à pied et à cheval sur un pénible et dangereux périple de cinq jours. Le récit est ponctué de scènes d'adieux déchirantes, de rêves et de désillusions guidés par la pureté du but de ce voyage : amener ces enfants vers un monde meilleur.
www.jupiter-films.com

Amour et compassion

Extrait du Gomchen Lamrim (de Gomchen Nag-gi Wangpo, 2ème Abbé de Dagpo Datsang)

Les racines qui le génèrent sont l’amour et la compassion.
Quiconque, lorsqu’il songe à la façon dont lui-même est privé de bonheur
Et accablé par la souffrance, n’en est point affligé,
Comment pourrait-il s'indigner (litt. ne pas supporter) de la souffrance d’autrui ?

De fait, c'est en réfléchissant à la manière dont on est accablé de maux dans les états infortunés
Et dont même dans les sphères supérieures on est privé de bonheur,
Dans la phase (des étapes communes avec les individus) inférieurs et moyens et en faisant le lien avec soi,
Que naissent amour et compassions pour les êtres (désormais vus comme) des amis.

Twitter

Mais si, S.S. le Dalaï Lama est sur Twitter (Twitter account @DalaiLama)

Famine

Ici, on jette des récoltes excédentaires ; là, des millions de personnes meurent de faim :
le samsara, dans toute son horreur.
Sur fond d'ignorance et d'égoïsme.

Prières

Une de nos amies, Chantal G., nous a quittés prématurément.
Puisse-t-elle trouver des conditions favorables de naissance pour atteindre au plus vite l'Eveil.

Norvège

Impermanence.
Ignorance.
Vues fausses.
Attachement.
Aversion.
Souffrances.

Prendre refuge.
Ethique.
Compassion.
Sagesse.
Bonheur.

samedi 16 juillet 2011

Frère Antoine - Ballade pour un Ermite



Ajoutée par le 15 mars 2008

Documentaire de 52' réalisé par Bruno Vienne.

Entre le documentaire et le reportage ce film se veut à la fois didactique et léger quand bien même les sujets qui y sont abordés sont parfois cruels ou choquants. À travers le regard du Frère Antoine, nous découvrirons une région de l'Inde où il y a 2600 ans un certain Gautama dit le Bouddha enseignait la conquête de l'illumination, c'est-à-dire : la libération intérieure. Sur ses traces,
Le Frère Antoine ne fera découvrir que les enseignements du Bouddha sont restés bien vivants dans les exemples concrets d'une école de la Jungle et du Camp des Yeux

Qui est le Frère Antoine ? natif de la Mayenne, il a fait neuf années de noviciat canonique dans diverses abbayes. Ces divers séjours furent entrecoupés de retours dans le monde et de voyages en Afrique et en Inde. Il a vécu pendant 30 années dans une grotte du rocher de Roque Brune en ermite.

Mais après sa première année de vie dans la fameuse grotte du Rocher, on lui offre un voyage en Inde, c'est en 1968 qu'il rencontre Vinoba, un des principaux disciples de Gandhi. Sans argent, il est alors hébergé à l'école de la jungle dont le directeur, Dwarko, se prend d'amitié pour lui et lui donne la possibilité de travailler pour l'école pendant quelques mois. Impressionné par les principes de vie et la philosophie de cette éducation inspirée par Gandhi et Vinoba, il revient dans sa grotte et s'implique dans la vie méditative. Pendant plus de 30 ans, il restera fidèle à sa grotte ne la quittant que de rares fois. C'est là qu'il écrira 4 livres ("Une bouffée d'ermite", "la voie du rocher", "Le cosmomoine" et "Au cœur de la grotte".). Salué par les médias, il acceptera leurs invitations sur certains plateaux ("Combien ça coûte" et "Ex Libris" TF1, "ça se discute" France 2).

Lorsque je le retrouve à Dieulefit sous son noyer, il m'explique:

" J'ai quitté ma grotte car je devenais une bête curieuse, et j'étais sans arrêt dérangé par les touristes, j'ai donc décidé de partir ailleurs. À partir du moment où j'ai décidé de quitter ma grotte, on m'a parlé d'un petit ermitage qui était libre à Dieulefit. J'appris par la même occasion que j'avais le droit à une petite retraite vue mon grand âge, moi, qui ne vit qu'avec 100 francs par mois. C'est alors que je décidais de partir en Inde avec cet argent et d'en donner une partie à cette école de la jungle ! "

Au moment de notre rencontre Le Frère Antoine en était à son quatrième voyage en Inde. De plus il soutenait un programme organisé par le directeur de l'école qui a pour but d'opérer les yeux des personnes atteintes de cécité, de cataractes ou d'autres infirmités des yeux qui peuvent êtres traités et soignés.

Tournage en INDE et en FRANCE

Diffusion:
Canal Cholet

Musique du film:
Frère Antoine et Christian Holl
http://www.christian-holl.com/

Durée 50'
© Bruno Vienne | Mona Lisa Production

Albert Jacquard La Science n'a pas de conscience

Albert Jacquard La vraie intelligence

jeudi 14 juillet 2011

Hymne tibétain



En ce jour de fête nationale en France, voici une interprétation de l'Hymne tibétain, par Kelsang Chuki Tenthong.

Cet hymne, en réalité cette prière, est l'oeuvre de Kyabje Trijang Dorjechang, Tuteur junior du 14ème Dalaï Lama.

Les Lama Tülku du Tibet

Les bouddhistes admettent le passage d'une vie à une autre, la "réincarnation" comme on dit en général, bien que ce terme ne soit pas toujours adéquat.

Chez les Tibétains, la coutume de reconnaître le Tülku, l'émanation/réincarnation d'un Maître réputé, remonte au deuxième Karmapa (1204-1283), identifié comme le successeur du 1er Karmapa Düsum Khyenpa (1110-1193).

Webcast Washington

Pour regarder par webcast les Enseignements de Sa Sainteté à Washington :

http://dalailama.com/webcasts/post/191-live-webcasts-kalachakra-for-world-peace/3337

Par deux

Jusqu'à récemment, les lignées de Lama tülku (bla ma sprul sku) comportaient un représentant "public" à la fois, même quand deux (ou plus) candidats potentiels présentaient des signes quasiment équivalents : un seul était intronisé et portait le titre.

Ces derniers temps, les "paires" se multiplient, dont par ex (liste non exhaustive) :
Deux Panchen Rinpoche (gelugpa)
Deux Dromo Geshe Rinpoche (gelugpa)
Deux Kundeling Rinpoche (gelugpa)
Deux Karmapa Rinpoche (Kagyupa)
Deux Dujom Rinpoche (Nyingmapa)

Affaire(s) à suivre...

lundi 11 juillet 2011

Bouddha et bodhisattva

Les différences entre Bouddha et bodhisattva ?

Le bodhisattva est quelqu'un qui est engagé sur le chemin menant à l'état de Bouddha.

Il n'est pas un débutant, loind de là : au sens strict, un bodhisattva a par définition réalisé l'esprit d'Eveil : l'aspiration à devenir Bouddha pour accomplir le bien de tous les êtres, autrui et lui-même.
Entre autres préalables, cela suppose qu'il a réalisé le renoncement au samsara, le grand amour et la grande compassion, englobant désormais tous les êtres sans plus faire de différence entre amis et ennemis.

Néanmoins, bien que déjà très avancé par rapport au commun des mortels, un bodhisattva n'a pas encore rejeté tous les défauts et imperfections, ni parachevé toutes les qualités.
A l'instant même où sera achevé ce double travail sur lui-même, notre personnage sera devenu un Bouddha.

Le Maître

Il est dit, dans le bouddhisme, qu'il est deux liens indestructibles :

- celui qui nous relie à notre mère (de la vie actuelle),

- celui qui nous relie à notre Maître (ou à nos Maîtres).

Etre ou non un bodhisattva

L'emploi quelque peu différents des mots d'une école bouddhiste à l'autre s'avère source d'étonnements et parfois de malentendus.

Prenons l'exemple du terme "bodhisattva".

a) Au sens strict, un bodhisattva est quelqu'un qui a réalisé bodhicitta, l'esprit d'Eveil, cad que désormais, en lui, l'aspiration à devenir Bouddha pour être en mesure d'accomplir le bien de tous les êtres est spontanée.
En clair, c'est un personnage qui a épanoui l'altruisme et a dépassé toute forme d'egocentrisme.

b) Au sens large, le terme "bodhisattva" désigne celui qui a pris les voeux de bodhisattva (NB les nombres varient selon les branches du bouddhisme), ce, même s'il n'a pas encore réalisé bodhicitta.

Dans la sphère d'influence tibétaine, on se réfère plutôt au sens strict.
Entre autres implications, il est exclu de dire : "je suis bodhisattva", car cela reviendrait à prétendre avoir de très hautes réalisations. Or, ceux qui ont des réalisations sont censés ne pas s'en targuer => affirmer qu'on en a laisse à entendre qu'on n'en a pas :-)
(En revanche, affirmer qu'on n'en a pas est souvent pure vérité.)

Au Japon, en Corée, etc., c'est le second emploi qui prévaut.
Ici, dire "je suis bodhisattva" signifie simplement "j'ai fait le voeu de bodhisattva".

A noter, dans un traité tel que Bodhisattvabhumi, Asanga utilise le terme "bodhisattva"au sens large de "celui qui a pris les vieux de bodhisattva", sans plus.

Le Bouddha de Vincennes


La Grande Pagode du Bois de Vincennes, siège de l'UBF, a l'honneur d'abriter la plus grande statue de Bouddha en Europe, haute de 10 mètres.
Oeuvre d'un sculpteur yougoslave F. Mozès, elle a été réalisée en six parties dans les ateliers du peintre Miro à Paris, et a été assemblée dans la Pagode elle-même. Elle est recouverte de feuille d'or.

Le challenge proposé à l'artiste était que la statue soit de facture universelle, sans être reliée à aucune école du bouddhisme, ni à aucun pays bouddhiste en particulier.

Le Bouddha qui siège dans le XIIème arrondissement de Paris fait le mudra de la méditation - dhyana-mudra.

Comment savoir si ...?

L'autre jour, quelqu'un demandait comment on faisait dans le bouddhisme pour savoir si on a ou non atteint l'Eveil.

La question est plus délicate qu'il n'y semble à première vue, car les facteurs perturbateurs étant ce qu'ils sont, dans le samsara, les êtres ordinaires comme moi ne sont pas à l'abri d'une crise d'orgueil sur fond d'ignorance.

Malgré tout, en temps "normal", quelques questions simples posées à soi-même peuvent aider à se situer :-)
Par exemple :
Est-ce qu'il m'arrive ou non d'éprouver de la colère ?
Est-ce qu'il m'arrive ou non d'être pris de jalousie ?
Est-ce qu'il m'arrive ou non de resssentir de la souffrance ?

Une ou plusieurs réponses "oui" ? -> Y'a encore un peu de travail pour atteindre l'Eveil.

mercredi 6 juillet 2011

De la nature de l'esprit

Ce n'est déjà pas facile de se comprendre dans une seule et même langue, mais quand en plus il faut passer d'une langue à une autre, ...

Il existe plusieurs termes tibétains, qu'on ne peut rendre en français que par "nature".
L'ennui, c'est qu'il ne s'agit pas toujours du même niveau de "nature".

Prenons comme exemple l'esprit : shes pa, ou encore rig pa, cad à dire tous les phénomènes de nature mentale.
Sa "nature", au sens de shes pa'i ngo bo, est d'être un phénomène "limpide et réflectif", en tibétain gsal zhing rig pa.

En revanche, la "nature" en tant que shes pa'i rang bzhing, fait référence
- soit à la vacuité qui lui est afférente ;
- soit à tout phénomène qui aurait pour propriété de ne pouvoir être détruit que si l'esprit lui-même était détruit, et réciproquement.

lundi 27 juin 2011

Grande Pagode du Bois de Vincennes

Une jolie promenade les dimanches d'été :

La Grande Pagode du Bois de Vincennes.

vendredi 24 juin 2011

The Buddhist Nun of Emei Mountain



Vidéo postée par le 13 févr. 2009

A film by Liang Bibo. The credits are at the end of the film. The film is put up by kind permission of Liang Bibo, a distinguished Chinese documentary film maker who works for Chengdu Television. Made in the later 1990s.

There are twenty nuns living in the Fuhu temple practising Buddhism.

For further information, please contact Alan Macfarlane at am12@cam.ac.uk

mardi 21 juin 2011

Fête du bouddhisme les 25 et 26 juin à la Grande Pagode du Bois de Vincennes

Programme
Samedi 25 juin 2011

11 h Ouverture des portes
13 h Atelier introduction à la méditation Theravada
14 h 30 Cérémonie d’ouverture
15 h 30 Atelier introduction à la méditation Zen Soto
16 h 30 Atelier introduction à la méditation par le Village des Pruniers
15 h Discours officiels
17 h 30 Spectacles traditionnels en extérieur
18h30
Concert de soutien au profit de la rénovation de la Grande Pagode

Dimanche 26 juin 2010

11 h Ouverture des portes
13 h Atelier introduction à la méditation Vajrayana
14 h Atelier introduction à la méditation Zen
15 h 30 Conférence « L’Eveil du Bouddha », questions-réponses
17 h Courte cérémonie de clôture
15 h Discours officiels
17 h 15 Spectacles traditionnels en extérieur
18h45 Concert de soutien au profit de la rénovation de la Grande Pagode

samedi 18 juin 2011

Rinpoche aux Sagesses bouddhistes du 19 juin 2011

Le 19 juin, émission spéciale des Chemins de la foi :
la matinée durant, toutes les religions ont abordé le même thème : l'amour.

Les invités des Sagesses étaient :
le Vénérable Dagpo Rinpoche pour le mahayana - vajrayana
Jeanne Schut pour le theravada
Jérôme Ducor pour le mahayana - paramitayana.

Durant une semaine, il est possible de visionner l'émission sur F2 :

http://programmes.france2.fr/les-chemins-de-la-foi/IMG/asx/bouddhistes-61.asx


Images mentales

"J'ai du mal à concevoir qu'une image mentale soit un existant permanent", entend-on souvent.

Partons de ce qu'est un phénomène "permanent" ("inchangeant" serait peut-être plus clair) :
un phénomène qui ne naît pas de causes et de conditions, et qui ne change pas d'instant en instant.
Selon l'école madhyamika prasangika, un tel phénomène n'en est pas moins dépendant : il dépend entre autre du nom qui lui est applique, de la perception qui l'appréhende, de sa base de référence, etc.

Prenons pour exemple le non soi d'Adam (cad l'absence de nature autogène - ou encore absolue - d'Adam)
Le non soi d'Adam est un phénomène "permanent" :
il ne change pas d'instant en instant ; il ne procède pas de causes et de résultats, et il se sert de cause ou de condition à rien.

Le non soi d'Adam dépend, entre autres, de sa base de référence : Adam. Il n'existe qu'en relation avec d'Adam. A noter : cette relation de dépendance n'est pas une relation de causalité.
Le non soi d'Eve, lui, dépend d'Eve, et de personne d'autre. Etc.

Quid de l'image mentale ?
En dépit de l'adjectif "mental", le phénomène concerné n'est pas de nature mentale. Il n'est d'ailleurs pas un phénomène composé, impermanent. Il est un phénomène permanent.
L'image mentale d'un objet (un seul et même objet) ne change en effet pas d'instant en instant.
Certes, comme nos perceptions se succèdent très vite, nous avons l'impression que les images mentales "changent". Oui, au sens où des images mentales se succèdent.
MAIS ce sont des images mentales d'objets divers. Et donc des images mentales diverses, de même que, par ex,
Adam et Eve sont divers.

Par rapport à une seul et même objet, son image mentale ne se modifie pas, car l'image mentale de cet objet est ce qui apparaît à l'esprit comme (- - cet objet), à savoir la négation de la négation de l'objet. Or, les existants "négatifs" sont permanents.
Pour être composé / impermanent, il faut qu'un existant soit "affirmatif".

Une table, une pensée, un brin d'herbe, sont des existants affirmatifs : ils sont envisagés sous l'angle de ce qu'ils peuvent produire).
Un non soi, une vacuité, une cessation, le nirvana, la libération, une image mentale sont des existants négatifs : ils sont envisagés sous l'angle de ce qu'ils ne sont pas, ou plus.

lundi 13 juin 2011

Pour venir à l'Institut à Veneux

Journée Portes ouvertes


Institut Ganden Ling, Institut Guépèle
Chemin de la Passerelle
77250 Veneux-Les Sablons


Gare de Moret- Veneux (ligne Paris Montereau par la gare de Lyon - trajet de 50 mn environ)

jeudi 9 juin 2011

Causalité et interdépendance en chanson



Pour habituer vos enfants et petits-enfants aux notions de causalité et d'interdépendance, voici une chanson interprétée en 1981 par les Poppys :
Il faut une fleur pour faire le monde ((L. Bacalov / S. Endrigo / G. Rodari) 1976)

Les solistes sont Rachid Arhab (désormais journaliste) et, à la fin, son frère cadet Hasan

Pour faire une maison
Il faut du bois
Pour trouver ce bois
Il faut un arbre
Pour faire cet arbre il a fallu qu'on sème
Sème une graine vivante et belle
Pour faire la graine
Il a fallu que pousse
La fleur si douce la fleur si douce
Il a fallu une fleur pour faire le monde

Pour faire naître une fleur
Il faut une graine
Pour faire la graine
Il faut un arbre
Un arbre qui vient prendre ses racines sur la colline
Verte et tranquille
Un arbre qui a porté sur ses branches
La fleur si blanche la fleur si blanche
Il faut toujours une fleur pour faire le monde

Pour faire une maison
Il faut du bois
Pour trouver ce bois
Il faut un arbre
Pour faire cet arbre
Il a fallu
Qu'on sème sème une graine
Vivante et belle
Pour faire la graine
Il a fallu que pousse
La fleur si douce
La fleur si douce
Il a fallu une fleur pour faire le monde

Pour faire naître une fleur
Il faut une graine
Pour faire la graine
Il faut un arbre
Un arbre qui vient prendre ses racines sur la colline
Verte et tranquille
Un arbre qui a porté sur ses branches
La fleur si blanche
La fleur si blanche
Il faut toujours une fleur pour faire le monde

lundi 6 juin 2011

Les images mentales

Parmi les différentes catégories d'existants, où se situent les images mentales ?

- Ces images mentales sont constamment utilisées par nos perceptions représentatives (tout ce qui en nous est de l'ordre de la "pensée") => elles existent, n'en doutons point.
De manière relative bien sûr, cad en dépendance.

- Alors, existants permanents ou impermanents ? Composés ou incomposés ?

Pour rappel, tout phénomène composé, par définition impermanent, naît de causes et de conditions.
Il est un résultat qui suppose, pour se produire, la réunion d'une cause consubstantielle et de conditions complétives.
Prenons le cas de la plante, qui a pour cause consubtantielle la graine qui est à son origine : cet exemple illustre la continuité nécessaire entre la cause (consustantielle) et son fruit. Les deux doivent être de même subtance (rdzas).

Dans le cas d'une image mentale, pourrions-nous détecter une cause consubstantielle, sachant que toute cause consubtantielle dispaît au profit de son résultat, qui doit être de même substance qu'elle, ce dans une même continuité, cad sans interruption entre la cause et le résultat ?

Il importe que chacun réfléchisse à la question.

Que pourrions-nous être tentés de citer, par ex à propos de l'objet de notre perception quand nous repensons avec plaisir à tel mets dégusté dans notre enfance ?

a) Le mets pourrait-il être cause consubstantielle ?
Sans doute pas, et ce pour plusieurs raisons.
Entre autres, ce mets de notre jeune temps a disparu depuis bien longtemps, et donc son continuum de substance aussi.
Le mets en question était un phénomène bien concret, sucré ou salé. Aujourd'hui, il ne nous en reste que le souvenir. Ce souvenir n'est lui-même ni sucré ni salé ;-)

Néanmoins, quand nous repensons à lui, c'est quand même lui qui est l'objet de notre perception, non ?
Comme il n'existe plus, et que pourtant une perception se produit à son égard, c'est que notre esprit a pallié l'absence en le "concevant", en se le représentant.
Ce qu'elle appréhende, c'est sa représentation, son image mentale.
Ce ne peut pas être le mets lui-même : dans l'exemple pris, non seulement il n'est pas présent, mais il a disparu depuis des lustres.

b) un phénomème de nature mentale pourrait-il être ici cause consubstantielle ?

De manière générale, des phénomènes de nature mentale peuvent indubitablement servir de causes consubstantielles à de nouveaux phénomènes de nature mentales qui leur succèdent dans une même continuité.
Toute perception procède nécessairement d'une cause consubstantielle, accompagnée de x conditions complétives - dont l'objet.
=> l'objet d'une perception lui sert de condition complétive, et non de cause consubstantielle.

Or, en l'absence de toute cause consubstantielle, on ne peut en aucun cas classer un phénomène parmi les phénomènes composés, impermanents.

En résumé, étant entendu que les images mentales sont des existants, et qu'elles ne sont pas des phénomènes impermanents faute de causes consubstantielles, il s'ensuit qu'elles sont des phénomènes permanents.

Les perceptions avec image mentale

Pour faire simple : tout ce qui reste :-)

Comment ? Cela ne suffit pas en guise d'explication ?
Pourtant ... cette méthodologie par élimination est fort utilisée en philosophie bouddhiste.
Notamment pour établir les phénomènes "négatifs", cad envisagés non sous un angle positif (ce qu'ils sont, et/ou ou) mais sous un angle "négatif" : ce qu'ils ne sont pas et/ou n'ont pas.
Exemples au hasard : non soi, vacuité, ... image mentale.

Pour rappel, les perceptions sensorielles n'utilisent pas d'image mentale. C'est exclu.

Que nous reste-t-il ?
- Les perceptions mentales.
Toutes ?
- Non. Cf. Article précédent.

Que se passe-t-il de différent ?
Les perceptions "représentatives" sont des perceptions qui n'appréhendent pas tel quel leur objet. Elles l'appréhendent au travers de la représentation qu'elles en ont. Représentation ici dénommée "image mentale".

Pour prendre un exemple, quand nous voyons une table, nous percevons "directement" l'objet table, qui est sous nos yeux. Nous n'avons pas à le "penser", nous n'avons pas à nous le représenter, car il est présent.

Quand nous "pensons" à une table (que nous envisageons d'acheter, que nous voulons fabriquer, etc.), laquelle table n'est pas à portée de vue, nous ne pouvons évidemment pas la voir, puisqu'elle n'est pas là, ou qu'elle nous est cachée.
L'objet de notre pensée - perception mentale -, est cependant la table, n'est-ce pas ?

Oui, mais ce que notre perception appréhende alors n'est pas l'objet concret table.
Elle appréhende la représentation de la table qui se forme dans notre esprit, bref l'image mentale de la table.

Les perceptions sans image mentale

Les perceptions sans image mentale (rtog med kyi shes pa) sont les perceptions qui appréhendent directement leur objet.
Elles sont soit sensorielles (dbang shes) soit mentales (yid shes).

1) Toutes les perceptions sensorielles sont dans ce cas.
En d'autres termes, les perceptions visuelles, auditives, olfactives, gustatives et tactiles "voient" / perçoivent leur objet sans intermédiaire, cad sans image mentale.

2) Les perceptions mentales dites "directes" se passent également d'image mentale.

Chez la majorité des êtres ordinaires, les perceptions mentales directes sont machinales : elles sont tellement fugitives qu'elles passent inaperçues et échappent à leur agent.
Elles sont néanmoins fréquentes :
* hormis les vaibhashika et les prasangika, les autres philosophes boudhistes admettent que toute "alter-perception" (perception sur un objet autre qu'elle-même) soit assortie d'une "autoperception" - perception mentale directe ;
* toute perception sensorielle entraîne une perception mentale directe.

A cela s'ajoutent les perceptions "yogiques", fondées sur la réalisation de l'union du calme mental (shamatha) et de la vue supérieure (vipassyana).

Devinette du jour :
à quel stade de la voie cette réalisation est-elle obtenue ?

Perceptions avec ou sans image mentale

Venons à la question qui intrigue nos amis : les images mentales.

Préambule : le sujet abordé est complexe. Le comprendre revient quasiment à comprendre le non soi.
Ne nous étonnons donc pas de ne pas y parvenir du premier coup :-)
"Patience et persévérance sont les deux mamelles de la réussite", y compris sur la voie.

Pour brosser le tableau général, nos perceptions se répartissent entre

- celles qui appréhendent "directement" leur objet, sans utiliser d'image mentale
Nous les qualifierons pour le moment de "non représentatives", cad "sans représentation mentale". En tibétain rtog pa.

- et celles qui, n'appréhendant pas directement leur objet, les appréhendent au travers, ou encore par l'intermédiaire d'une image mentale
Nous les qualiferons pour le moment de " représentatives", cad "avec représentation mentale".
En tibétain rtog med kyi shes pa.

Des perceptions

A la demande de Françoise et de ses amis qui se posent moult questions à propos des images mentales, revenons le temps d'un article sur la question des perceptions, sujet passionnant et ... inépuisable.

L'importance du sujet est telle que les maîtres et philosophes bouddhistes proposent de multiples approches et classifications, en deux, en trois ou encore en sept.
Toutes ces classifications sont exhaustives. Se fondant sur des critères divers, elles fournissent des éclairages complémentaires.

NB Les termes utilisés en traduction ne sont pas forcément très "parlants" - pour comprendre ce dont on parle, il importe de se reporter aux définitions.

Les classifications binaires des perceptions sont au nombre de six :
- perception pramana et perceptions a-pramana - j'évite délibérément de traduire pour le moment, car les différentes écoles non pas forcément la même conception de ce qui est "valide"/"avéré" ou non.
- perceptions représentatives et perceptions non représentatives
- perceptions exactes et perceptions non exactes
- perceptions sensorielles et perceptions mentales
- mental et facteurs mentaux
- perceptions conceptuelles et perceptions non conceptuelles

Classification ternaire :
- perceptions représentatives
- perceptions non représentatives exactes
- perceptions non représentatives non exactes

Classification septénaire :
-
perceptions non représentatives exactes
- perceptions représentatives exactes consécutives
- perceptions justes non stabilisées
- perceptions machinales
- perceptions repésentatives consécutives
- perceptions fausses
- doutes




dimanche 5 juin 2011

Monklets at the Dhakpo Shedrupling Buddhist Monastery



Vidéo postée sur Youtube par le 8 mars 2011

Dhakpo Shedrupling Monastery 2011



Video postée par le 8 mars 2011

Jolies prises de vue du monastère de Kaïs

Dhakpo Shedrupling Buddhist Monastery: Evening Prayers



Vidéo postée sur Youtube par le 8 mars 2011

jeudi 2 juin 2011

Contrefaçon

De nos jours, la contrefaçon envahit tous les domaines, y compris le religieux et le spirituel.

Prenons l'exemple du bouddhisme.
Comme le nom l'indique, c'est l'Enseignement tel que prodigué par le Bouddha.

Le Lamrim insiste bien sur ce point, jusqu'à lui consacrer le premier de ses quatre chapitres.
Sage précaution, car aujourd'hui, nombreux sont les "libres pratiquants" qui s'arrogent le droit de fabriquer par eux mêmes leur propre tambouille en mélangeant allégrement les religions, ou plus exactement en en prenant ce qui leur agrée pour l'heure.

D'un certain côté, pourquoi pas ? Vive la liberté - de pensée, d'expression, etc.

OK, mais à une condition quand même : de l'annoncer, et l'énoncer, clairement, en avertissant tout un chacun : "Ceci est un produit de mon invention, à partir d'ingrédients dûment sélectionnés par mes soins", sans plus utiliser les appelations contrôlées.

Sinon, les religions en général , et le bouddhisme en particulier risquent d'en voir des vertes et des pas mûres, avec moult risques d'indigestion et/ou intoxication. Ou d'affadissement, au point d'en devenir insipides.

Tradition, rien que la tradition, toute la tradition :-)

Vesak

Selon le calendrier tibétain, c'était aujourd'hui le premier jour du 4ème mois lunaire, appelé Vesak en sanskrit, Saga zla ba en tibétain, en tout état de cause un excellent mois qui commémore rien moins que la naissance, l'Eveil et le parinirvana (mort) du Bouddha.

Le point culminant est le jour de la pleine lune, le 15 juin cette année, mais le mois entier est considéré comme particulièrement propice, tout karma bénéfique étant démultiplié.

Beaucoup de bouddhistes redoublent donc d'ardeur, qui en s'abstenant de nourriture carnée, qui en faisant une retraite, etc.

Allez ! Avec un zest d'imagination, il devrait être possible de trouver un petit quelque chose de bien à faire :-)

dimanche 29 mai 2011

Dagpo Educational Fund

Dagpo Educational Fund

a été créé dans le but de soutenir tous les aspects culturels, éducatifs et philosophiques des traditions bouddhistes de l’université monastique de Dagpo Shédroup Ling, partout dans le monde, afin qu’ils puissent perdurer et être partagés avec ceux qui éprouveraient de l’intérêt pour eux.

Sur ce site, vous trouverez de jolies photos du monastère Dagpo Shedrup Ling - l'un des monastères de Rinpoche.

"L'un de" ? Mais oui. Au Tibet, Rinpoche était le chef de plusieurs monastères et ermitages (sept, si mes souvenirs sont bons), dont Bamchö Chödé, Dungkar Datsang, etc.

Fête des mères

Bonne fête à toutes les Mamans :-)

samedi 28 mai 2011

Soyons objectifs

"Soyons objectifs."

Plus facile à dire qu'à faire !
Au risque de sembler pessimiste ce soir, j'en arrive à songer qu'il faut atteindre l'état d'arya pour être ""objectif".

Même en laissant de côté le système philosophique cittamatra, selon lequel "tout existant est simple imputation de l'esprit (qui l'appréhende)", la quête d'objectivité s'avère rude :
n'est-il pas dit que nos perceptions, à nous êtres ordinaires n'ayant pas encore compris directement la vacuité, sont conditionnées par nos karma. L'impression, bonne, mauvaise ou neutre, que nous fait tout objet est conditionnée par nos karma. Nos sensations sont les fruits de nos karma.

Oui, mais ce n'est nullement une excuse pour baisser les bras - ce qui n'arrangerait en rien les choses.
La route est longue, mais qu'elle est belle !

Bouddhisme et laïcité

Non, non, je ne vais pas me lancer dans une série de cogitations "tendance".

Plus ludiquement, j'ai envie de vous prposer un jeu avec des mots et des groupes de mots.

Règle du jeu :
A partir des noms et adjectis suivants : bouddhiste, bouddhisme, laïc, laïque, religieux, constituer des groupes de mots, et réfléchir si leur sens est ou non recevable.

Selon moi,
"Bouddhiste laïque" : OK - la majorité des bouddhistes (hommes et femmes) sont des laïcs
"Bouddhiste religieux" : OK - certains bouddhistes font le choix d'entrer en religion
"Laïc religieux" : Non, incompatibilité
"Religieux laïque" : pourquoi pas, à condition de s'entendre sur une définition (par ex, religieux séculier, par opposition à religieux régulier)
"Bouddhisme laïque" : en aucun cas, le bouddhisme étant par essence religieux.
Abus de mots, induisant l'idée fausse que sinon le bouddhisme serait réservé aux seuls religieux, alors qu'il s'adresse à tous.
"Bouddhisme religieux" : lapalissade

A vous de jouer.

Le ou les ?

Un petit mot, une simple lettre, ça n'a l'air de rien, et pourtant ...

Tenez, l'Enseignement du Bouddha, dénommé de par chez nous "bouddhisme", eh bien, selon qu'on écrive "bouddhisme" (au singulier) ou bouddhismes (au pluriel), cela induit nombre de connotation et d'implications.
Un minuscule "s" a une portée que ne peuvent imaginer les écoliers souffrant sang et eau lors des redoutables exercices de dictées.

Autant le dire franchement, je suis convaincue qu'il faut s'en tenir à "bouddhisme", au singulier, en le parant de l'article défini "le", qui n'est pas qu'ornemental.
L'Enseignement du Bouddha a en effet la beauté et la richesse d'inclure de multiple voies et branches, tout en demeurant cohérent et homogène.

samedi 14 mai 2011

Non-attachement n'est pas indifférence !

Vidéo ajoutée par maitramegha le 9 mai 2011
Notes de l'ermitage du 9 mai 2011

Une réflexion sur le non-attachement d'après un passage du livre de Frédéric Lenoir "Petit traité de vie intérieure" (Plon)
Merci, Eric :-)

vendredi 13 mai 2011

La perfection de la générosité


Enseignement de Rinpoche
les 14 et 14 mai 2011
de 10 h à 12 h et de 14h30 à 17h30

au Foyer Municipal de Saint-Avit Le Bourg 40090 Saint-Avit


LA PERFECTION DE LA GENEROSITE

Selon la tradition bouddhiste, l’exercice de la générosité ne se limite pas au seul don matériel. Le don de protection qui consiste à protéger la vie d’êtres humains ou d’animaux en danger, de même que le don du Dharma, lequel revient à donner des conseils spirituels aux personnes qui y aspirent, constituent également des forces de générosité.

Les bienfaits futurs qui découlent de la pratique de la générosité sont des plus vastes. Ils correspondent aux formes de don pratiquées et consistent ainsi en l’aisance matérielle, une vie longue ou la rencontre de guides spirituels. Portée à la plénitude, la générosité mène à l’éveil complet d’un Bouddha.

Au cours de ces deux jours d’enseignement, le Vénérable Dagpo Rinpoché expliquera en détail les différentes facettes de cette grande qualité et les bienfaits temporaires et ultimes qui résultent de sa mise en œuvre.

Pourquoi le bouddhisme intéresse-t-il les Occidentaux ?

Conférence de Pierre Arènes

"Pourquoi le bouddhisme intéresse-t-il les Occidentaux ?"

Le samedi 28 mai

Institut Guépèle Chemin de la Passerelle 77250 Veneux-Les Sablons (Temple)

de 17 h 30 à 19 h

Les spiritualités orientales pourquoi nous fascinent-elles tant ?

Cycle Spiritualité : conférence du 17 mai 201

les_mardis_du_grand_palais

Cycle Spiritualité : 17 mai 2011

« Les spiritualités orientales pourquoi nous fascinent-elles tant ? »

Zen, nirvana, kâmasûtra… L’introduction de ces mots dans notre vocabulaire courant illustre bien la grande importance qu’ont acquis les spiritualités orientales dans notre imaginaire. Attrait, fascination ou au contraire rejet, nous sommes en tout cas loin d’être indifférents : pourquoi un tel intérêt pour les spiritualités orientales ?

Que recouvre le terme de «spiritualités orientales » ?
La fascination pour les spiritualités orientales : réelle connaissance de l’Orient ou simple envie d’exotisme ?

Les spiritualités orientales sont sont-elles compatibles avec le mode de vie occidental ?Le Grand Palais et les Presses universitaires de France ont le plaisir de vous inviter au cycle « Spiritualité » des Mardis du Grand Palais :

Le mardi 17 mai 2011 de 18h30 à 20h


Les invités :

PIERRE ARENES, chercheur associé au CNRS, bouddhiste
CECILE BLAU, éducatrice de santé en ayurvéda
ERIC VINSON, enseignant-chercheur et journaliste spécialisé sur le fait religieux

Modérateur : ARNAUD LAPORTE, producteur-animateur à France Culture

Entrée libre - Réservation indispensable : mardis@rmngp.fr / 01 56 43 30 87

mercredi 11 mai 2011

De quoi réfléchir avant de se plaindre

Dire que je me plains parfois d'avoir les jambes lourdes...

Voici une petite fille qui fait face à une situation pas facile, et ce, avec le sourire.

lundi 9 mai 2011

Tripitaka : Enseignements du Bouddha

Tripitaka, en tibétain sde snod gsum, "les trois corbeilles" regroupent les trois collections d'Enseignements dispensés par le Bouddha Shakyamouni.

Pourquoi trois ?
Parce que les soutras sont répartis en fonction de leurs thèmes - les trois instruction supérieures.

Vinaya - pitaka -> Soutras relatifs à l'instruction de l'éthique (adhishila)
Sutra-pitaka -> Soutras relatifs à l'instruction de la concentration (adhicitta)
Abhidharma-pitaka -> Soutras relatifs à l'instruction de la sagesse (adhiprajna)

Dans les pays d'Asie du Est, les bouddhistes de la lignée du sud, qui utilisent la langue palie, ont trois collections distinctes, une par pitaka.

En revanche, les bouddhistes de la lignée du nord : mahayana, qui utilisent le sanskrit, n'admettent que les deux collections - Vinaya-pitaka et Sutra-pitaka.
Quid des Enseignements traitant de l'abhidharma ?
Ils sont inclus dans les deux collections citées.

Prenons l'exemple du Soutra de la Sagesse, dont le thème relève de manière évidente de l'abhidharma. Il est classé dans le Sutra-pitaka.

Les "sept sections d'abhidharma", en tibétain mngon-pa sde bdun, ne font pas partie du Tripitaka à proprement parler, car ce sont des commentaires dûs à des Arhat disciples du Bouddha, et non des Paroles du Bouddha lui-même.

samedi 7 mai 2011

Un tien vaut mieux que ...

Céder, ou non, à l'attachement :

Bonnes résolutions : difficiles à tenir ! | Viesaineetzen.com

Bienvenue au Vesak proposé par l'UBF

Source du Bonheur

Interview de Rinpoche à Veneux

jeudi 5 mai 2011

Sources du bonheur

Un très bel hymne à l'amour et au partage - sources de paix et de bonheur :



Les Prêtres - Gloria (Glorificamus Te) - mar, avril 2011

Pater Omnipotens, Glorificamus te. (x3)*

On m'avait dit que le bonheur était
Un trésor à chercher.
Je suis parti loin de ma maison,
Très loin, très loin,
Au-delà des contrées.

Ici, là-bas et plus loin encore
J'ai cherché, cherché, et n'ai rien trouvé,
Car j'ignorais que le trésor est en moi
Et c'est Toi, mon Dieu, qui l'a déposé
Au fond de mon coeur.

(Pater omnipotens, glorificamus te ...)
On m'avait dit que le bonheur était bien au-delà des cieux
Je l'ai trouvé, il est près de ma maison
Je sais enfin la vérité

Je sais désormais que le bonheur
C'est l'amour donné, c'est l'amour reçu
C'est le partage et c'est une main tendue
A ceux qui ont froid, à ceux qui ont faim, à ceux qui sont seuls.


Pater Omnipotens, Glorificamus te (4)

Alors ne cherchez pas si loin ce qui est tout auprès de vous.
Il suffirait d'ouvrir grand, plus grand vos yeux
Et surtout d'ouvrir votre coeur.


Le sourire d'un tout petit enfant,
Celui d'un vieillard qui vous tend les bras
Ils espèrent de vous un petit peu d'amour
Là est le bonheur, ne l'oubliez pas
Et saisissez-le !

(Pater Omnipotens, Glorificamus te...)
On m'avait dit que le bonheur était bien au-delà des cieux
Je l'ai trouvé, il est près de ma maison
Je sais enfin la Vérité.

Pater Omnipotens Glorificamus te (x2)

mardi 3 mai 2011

Visite du 13ème Kundeling Rinpoche

Kundeling Tatsak Rinpoché Tenzin Chökyi Gyaltsen, né le 10 janvier 1983, est le 13ème maillon d'une lignée prestigieuse qui remonte à Baso Chökyi Gyaltsen (1402 - 1473), disciple de son frère aîné le célèbre Khedrup Je, puis de Jampèl Gyatso qui l'institua dépositaire de la lignée orale gelugpa. Baso Je fut le 5ème Ganden Tripa :- chef suprême de l'école gelugpa - de 1463 jusqu'à sa mort en 1473.

Depuis 1993, c'est au sein du monastère de Drepung Gomang, à Mundgod, que l'actuel Kundeling Rinpoche étudie la philosophie : il vient d'entrer dans la classe de Vinaya.

Kundeling Rinpoche arrivera en France vendredi, le 6 mai 2011, et dispensera des enseignements à Veneux, puis à Salève.


Bouddhismes Bordeaux 2011

C’est au VI ème siècle avant notre ère que Siddharta Gautama, connu sous le nom de Bouddha Sakyamuni fonda ce mouvement religieux et philosophique en Inde. Au cours des siècles, il se diffusa à travers l’Asie jusqu’au Japon et à l’Indonésie pour arriver dans nos pays, voilà plus d’un siècle. Cela explique sa diversité culturelle. Pourtant, au delà de ces apparences, demeurent la vigueur de l’enseignement de son fondateur et des valeurs pratiquées.

La rencontre des différentes traditions bouddhistes a généré le souhait de partager cette culture d’une grande richesse, avec leurs concitoyens et un large public : L’Association Franco Japonaise Rivages, le Centre Dhagpo Bordeaux, le Centre de Méditation Zen, le Centre Zen Dô Shin et l’Institut Bouddhiste Tibétain Kadam Tcheuling sont à l’initiative de cette rencontre.

Dans le cadre de la pluralité des communautés spirituelles et culturelles présentes dans la C.U.B, les différents centres et association proposent une grande manifestation destinée à faire connaître la richesse du patrimoine bouddhiste local.

Dans le cadre de la pluralité des communautés spirituelles et culturelles présentes dans la Communauté urbaine de Bordeaux, les différents centres et associations organisent une grande manifestation destinée à faire connaître la richesse du patrimoine bouddhiste local.

A cette occasion, des événements sont proposés dont voici les temps forts : expositions (Bibliothèque Municipale et Salle Mably avec la venue exceptionnelle des reliques du Bouddha offertes par la Thaïlande à la France et confiées à l’UBF), conférences, ateliers pour adultes et enfants, films (cinémas Jean Eustache à Pessac et Le Festival à Bègles) ; autant de formes différentes qui invitent le public à découvrir les cultures bouddhistes.

Pour plus d’informations :
Dossier de presse en téléchargement

Contact :

www.bouddhismes2011.fr

bouddhismesbordeaux@gmail.com

Vesak 2011 proposé par l'UBF

Le 17 mai à la Grande Pagode 15h - > 22h

Vesak 2011 : Commémoration des 2600 ans de l’Eveil du Bouddha

Programme de la journée du 17 mai 2011

- 15h : ouverture des portes

- 15h30-16h30 : introduction à la méditation, recueillement

- 16h30- 18h : conférence du Professeur Galmangoda, Directeur de recherches à la Faculté Bouddhique et Pali de l’Université de Kelanya au Sri Lanka

- 18h : repas (merci de vous inscrire d’avance à l’adresse : info@bouddhisme-france.org)

- 19h30 : cérémonie de réception de l’Arbre de la Bodhi offert par le Sri Lanka.

- 20h : veillée – méditation – cérémonie – procession des Reliques autour de la Pagode.

- 22h : dédicace - clôture

Vous pouvez, si vous le souhaitez, apporter des offrandes à disposer sur l’autel : fleurs, gâteaux, bougies ou tout autre objet de votre choix.

NB La Pagode est fraîche en cette saison : il est recommandé de s’habiller chaudement.

mercredi 27 avril 2011

Décès de Nawang Gombu

Un des premiers vainqueurs de l'Everest n'est plus.

Le plus jeune Sherpa de l'expédition d'Edmund Hillary, en 1953, Nawang Gombu, est décédé à Darjeeling le 24 avril 2011, à l'âge de 79 ans.

lundi 25 avril 2011

Il y a trône et trône

Kalou Rinpoché 2 : Dévotion au Dharma

Kalu Rinpoche junior

Kalu Rinpoche exprime son inquiétude devant certains faits qu'il a constatés dans des centres fondés par son prédécesseur.

Cérémonie de longue vie pour SS le Dalaï Lama

Samedi, le 23 avril 2011, une grande cérémonie a été célébrée à Dharamsala pour la longue vie de Sa Sainteté le Dalaï Lama.
La cérémonie, accomplie à la demande du gouvernement (Administration tibétainecentrale CTA), était présidée par le maître nyingmapa Garje Khamtrul Rinpoche, assisté de l'abbé actuel et d'un ancien abbé de Namgyal Datsang, à partir d'un rituel nyingma composé par le 5ème Dalaï Lama au XVIIème siècle.
Les oracles du gouvernement tibétainétaient tous présents, notamment ceux de Nechung et Gadong, protecteurs (chos skyong) traditionnels des Dalaï Lama.

A la fin de la cérémonie, Sa Sainteté a prononcé une allocution, lors de laquelle il expose les raisons principales de sa récente décision de se retirer de ses engagements politiques :

Lama Zopa hospitalisé en Australie

Samedi, le 23 avril 2011, Lama Zopa a été hospitalisé à Bendigo, en Australie.
Il s'agirait d'une hémiplégie affectant le côté droit et l'élocution.

Pour plus d'informations, voir les sites des centres de Lama Zopa.

dimanche 24 avril 2011

Le travail

Le travail : un but en soi ?

J'aurais tentendance à dire non.
Plutôt un moyen.
Par exemple, pour assurer ses moyens d'existence.
Pour nourrir sa famille, la loger, la blanchir, etc..
Pour venir en aide à autrui.
A la rigueur, pour s'occuper.

Mais si c'est pour se pourrir la vie ?
Ah non ! Pas logique. Et même paradoxal.

Et pourtant, hélas...

Aller à l'essentiel

La vie est brève, si brève.
Il vaudrait mieux aller à l'essentiel.
Encore faudrait-il parvenir à distinguer cet essentiel du reste.

Sujet de réflexion plus qu'intéressant, non ?
Vital, en quelque sorte.

Décès de Sai Baba

Sai Baba est décédé ce matin, à l'âge de 86 ans.
Ce maître hindouiste était considéré comme un « dieu vivant » par de nombreuses personnes en Inde et dans le monde entier.

http://blog.lefigaro.fr/inde/2011/04/sai-baba-le-plus-celebre-gouro.html?xtor=RSS-24

http://news.outlookindia.com/item.aspx?719799


http://es.noticias.yahoo.com/5/20110424/twl-el-gur-indio-sai-baba-fallece-a-los-f6923c3.html
/

jeudi 14 avril 2011

Théorie de la relativité

Je suis tombée (aïe) sur un article intéressant :

Le jeune Jacob tirerait (en partie) ses facultés hors du commun de la maladie dont il est affecté : la maladie d'Asperge, forme de l'autisme.

Je ne sais pas si c'est vrai.
Si tel est le cas, ce serait une belle illustration de la loi de causalité aux multiples facettes et de l'interdépendance : rien n'est "bon" ou "mauvais" dans l'absolu. Ca dépend ...
Ce qui, d'un côté, est obstacle, de l'autre, peut servir d'atout, etc., etc.

Méditation

Méditation = "habitude", accoutumance.
Méditer concourt à donner de bonnes habitudes à son esprit, en remplacement des mauvaises de jadis et naguère.

Les diététiciens commencent à comprendre que ça marche !
Etude: Il faut 66 jours pour adopter de nouvelles habitudes alimentaires

Motivation et dédicace 2

2. "Dédicace" est pour nous la traduction du mot tibétain bsngo ba.
La dédicace est un souhait : "Puisse..."
La différence ?
- Toute dédicace est un souhait.
- Mais tout souhait n'est pas une dédicace.

Pour qu'un souhait soit une dédicace, il faut avoir des "matériaux" (rdzas) à dédier, c'est à dire des activités (mentales, orales ou physiques) à dédier (et non à "dédicacer", SVP !).

La finalité de la dédicace est principalement de renforcer les karma bénéfiques concernés pour les rendre moins vulnérables aux ravages exercés sinon par l'irritation, la jalousie, l'orgueil ou encore les vues fausses, qui risquent sinon de rendre stériles les bons karma accumulés auparavant : ce n'est pas qu'ils les "détruisent" à proprement parler. Disons plutôt qu'ils les "grillent", et annihilent leur capacité à générer de bons résultats à pleine maturité.
Des karma judicieusement dédiés peuvent devenir quasiment invulnérables, indégradables, inaltérables. En ce cas, ils ne s'épuisent qu'en donnant leurs résultats à pleine maturité.

Par ailleurs, la dédicace peut aussi permettre de "réorienter" des karma qui, livrés à eux-mêmes, étaient neutres, ou modétément vertueux, en leur fixant des objetctifs plus larges et plus élevés (paix pour tous les êtres, obtention de l'Eveil, etc.).

L'idéal est d'effectuer le plus vite possible la dédicace de tout bon karma, même minime, qu'on viendrait de faire : pour le moment, il est en bon état ; ne perdons pas de temps pour le "blinder".
Il est possible a posteriori de rattraper le coup. On peut même anticiper (plus prudent).
C'est pour cela qu'il est recommandé de se dire que "l'on dédie les mérites tout frais, ainsi que tous les mérites des trois temps".

Attention !
La dédicace a en tout et pour tout la connotation qu'on lui donne, au travers du souhait formulé.
Notons bien que toute dédicace porte sur des karma déjà accumulés.
Il vaudrait mieux éviter soigneusement les mauvaises dédicaces, orientées vers des objectifs malveillants, qui viendraient renforcer en soi les mauvais karma !

"Voilà qui ne m'arrive jamais", songez-vous ?
A voir.
Supposons qu'en un été chaud et humide, nous soyons importunés par des nuées de moustiques, au point de courir au magasin le plus proche pour acquérir des produits idoines, en clair des poisons. Ne risquons-nous pas de souhaiter qu'"aucune de ces sales bestioles n'en réchappent" quand nous aurons disposé les plaquettes ou autres en divers points stratégiques ?

Comment faire pour contrecarrer d'éventuels souhaits/dédicaces malencontreux ?
Leur opposer des souhaits/dédicaces opposés, résolument bienveillants.

Motivation et dédicace 1.

Les geshe Kadampa soulignaient que, pour être optimale à l'éclairage de la loi de causalité, toute activité devraient être encadrée par :
- en préambule, une bonne motivation ;
- en conclusion, une dédicace.

1 - "Motivation", ici, traduit le terme tibétain kun slong, littéralement "qui lève tout".
Il s'agit, en gros, de l'intention, ou disons de l'état d'esprit dans lequel on envisage de faire telle ou telle chose.
Du point de vue de la philosophie bouddhiste, la motivation présente pour aspect majeur (mais pas exclusif) celui de karma (las), au sens de facteur mental omniprésent de la volition (sems byung sems pa).
Les autres aspects pourraient être, par exemple, l'amour, l'esprit d'Eveil, etc.

Par rapport à une seule et même action, y compris de la plus grande banalité, par exemple préparer un repas, il est évident qu'on peut l'entreprendre dans des états d'esprit radicalement différents, allant du neutre au très connoté, en bon ou en mauvais : bienveillance ou aversion, altruisme ou intérêt personnel, humilité ou orgueil, etc., etc.

Il est dit que l'influence de la motivation initiale perdure aussi longtemps qu'un état d'esprit opposé n'apparaît pas pour prendre le relais.
Dans l'hypothèse où nous nous apprêtons le matin à nous habiller, l'esprit empreint d'attachement pour les vêtements avec une pointe d'orgueil à l'idée "d'en jeter", eh bien, sachons que nous allons allégrement accumuler des karma ainsi connotés, jusqu'à ... Horreur !