dimanche 29 juillet 2018

"Pratiquer le Dharma", ça veut dire quoi ?


On parle souvent de pratiquer le Dharma. Pratiquer le Dharma ou pas, agir de manière vertueuse ou non, cela désigne en fait les comportements que l'on adopte, sachant qu'on peut avoir des conduites par les trois portes : corps, parole et esprit. Donc, pratiquer le Dharma revient à modifier les habitudes que l'on avait jusqu'alors. Pratiquer le Dharma signifie que désormais on s'efforce d'améliorer sa conduite, que ce soit sur le plan du corps, de la parole ou de l'esprit, en éliminant toutes les mauvaises conduites que l'on avait pu avoir précédemment.
À quoi sert de pratiquer le Dharma ?
Il faut d'abord observer la situation des êtres dans l'Univers. Laissons de côté pour le moment les créatures des enfers ou les pretas puisque nous ne pouvons pas les voir. Il nous suffira d'observer la situation des animaux qui est beaucoup plus claire à nos yeux et également celle des humains. Il est évident que les animaux sont dans une situation bien pire que celle des humains. Parmi les humains même, il y a plusieurs catégories. Certains souffrent plus que d'autres. Si on pratique le Dharma, c'est dans le but d'obtenir par la suite des renaissances dans les catégories des êtres plutôt favorisés. Inversement, si on désire obtenir des renaissances humaines et parmi les êtres humains, avoir une renaissance dotée des libertés et des attributs, il est indispensable de pratiquer le Dharma, c'est-à-dire le bien.
Ce qui permet principalement d'avoir une bonne renaissance, c'est l'observance de l'éthique. Qu'est-ce que l'éthique ? Essentiellement elle suppose d'éliminer les dix mauvaises conduites que sont les dix non vertus et de s'efforcer d'accomplir le contraire, les dix vertus.

Extrait d'un enseignement de Gen Tati sur les 10 non vertus (1982)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire