jeudi 23 février 2012

Perceptions exactes

Les êtres ordinaires (cad n'ayant pas encore réalisé la compréhension directe du non-soi) peuvent-ils ou non avoir des perceptions "exactes", littéralement "sans erreur" : མ་༷འཁྲུལ་པའི་ཤེས་པ་ ?

Oui, selon les sautrantika : les perceptions sans erreur à propos de l'objet leur apparaissant.

Non, selon les cittamatrin et les madhyamika, dont les arguments sont par ailleurs divers.

Par exemple, les cittamatrin soulignent que la vision d'un être ordinaire est par définition faussée en ce sens où le sujet et l'objet apparaît distincts, séparés l'un de l'autre.

Pour les madhyamika-prasangika, la vision d'un être ordinaire est par définition faussée parce qu'elle est encore et toujours mêlée à la saisie de l'absolu བདེན་འཛིན་

Aucun commentaire:

Publier un commentaire