dimanche 31 juillet 2016

En cas de peur, prendre refuge

Que peut faire un bouddhiste quand il ressent des appréhensions ?

Prendre refuge, bien sûr !

Cf. les causes de la prise  de refuge.
Les causes communes à tous les bouddhistes sont au nombre de deux :
* crainte à l'égard des souffrances (des états infortunés en particulier, et du samsara en général)
* confiance en les Trois Joyaux, pourvus des qualités nécessaires pour protéger contre toutes peurs

Le mahayana ajoute une 3e cause : la compassion envers les autres êtres en proie à la souffrance.

Que l'on invoque le Maître, Tara, un autre Bouddha, ou que l'on récite le Soutra de la sagesse, cela revient en fait à prendre refuge en eux, cad en les Trois Joyaux.
 Il faut et il suffit de le faire avec foi.

NB Prendre refuge avec foi n'empêche pas de vieillir, de tomber malade, de mourir, etc.
Cela permet d'affronter de telles expériences avec sérénité, sans trop puis sans plus en souffrir.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire