mardi 24 novembre 2009

Lamrim insolite

Pour méditer les étapes de la voie communes avec les pratiquants de motivation inférieure et moyenne, que diriez-vous de cette base un peu inattendue mais éloquente ? (Merci à Catherine de m'avoir communiqué ce texte.)

On raconte que, sur le point de mourir, Alexandre Le Grand convoqua ses généraux et leur communiqua ses dernières volontés, en trois points :

1 - Que son cercueil soit transporté à bras d'homme par les meilleurs médecins de l'époque ;
2 - Que les trésors qu'il avait acquis (argent, or et gemmes) soient dispersés tout le long du chemin jusqu'à sa tombe ;
3 - Que ses mains restent à l'air libre se balançant en dehors du cercueil à la vue de tous.


L'un de ses généraux, étonné de ces requêtes insolites, demanda à Alexandre quelles en étaient les raisons et s'attira les explications suivantes :
1 - Je veux que les médecins les plus éminents transportent eux-mêmes mon cercueil pour démontrer que face à la mort, ils n'ont pas le pouvoir de guérir.
2 - Je veux que le sol soit recouvert de mes trésors pour que tous puissent voir que les biens matériels restent ici-bas. Nous ne pouvons rien en emporter.
3 - Je veux que mes mains se balancent au vent pour montrer que nous arrivons dans ce monde les mains vides et que nous en repartons
les mains vides quand s'épuise pour nous le trésor le plus précieux de tous : le temps.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire