vendredi 27 juillet 2012

Des perceptions directes "mngon sum"


Les systèmes philosophiques bouddhistes admettent soit quatre soit trois types de perceptions directes ou encore immédiates - mngon sum-, c'est à dire des perceptions qui appréhendent leur objet sans le truchement d'une image (ou encore) représentation mentale - sgra spyi ou don spyi.

* perceptions sensorielles directes dbang po’i mngon sum 
* perceptions mentales directes yid kyi mngon sum 
* autoperceptions rang rig mngon sum  (admises par les sautrantrika, les cittamatrin et les svatantrika au sein des madhyamika ; réfutées par les vaibhashika et les prasangika)
* perceptions yogiques directes rnal ‘byor mngon sum 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire