dimanche 19 août 2012

Les textes et le bouddhisme

Rappel :
Est bouddhiste qui a pris refuge en les Trois Joyaux : Bouddha, Dharma et Sangha.

"Prendre refuge" en les Trois Joyaux suppose de s'en remettre à aux en toute confiance, et donc à appliquer les Enseignements et instructions issues du Bouddha et transmises par les Maîtres.

Quel lien avec les textes ?

Eh bien, c'est que le Joyau du Dharma consiste en "l'Enseignement" énoncé par le Bouddha, 
résultats inclus : épanouissement des qualités et  dissipation des imperfections.

C'est pour cela que, parmi les Trois Joyaux, c'est celui du Dharma qui constitue le refuge véritable, le Bouddha étant le guide qui montre le Dharma, et les Sangha étant les pratiquants avancés, à la fois cautions, compagnons et modèles.

Or, qu'est-ce qui véhicule l'Enseignement ?
Le texte.

Le texte, ou plus généralement l'écrit, et donc l'écriture, 
voilà qui est donc éminemment respectable, car symbolisant le refuge

Qui a pris refuge devrait se garder de monnayer tout objet symbolisant les Trois Joyaux, 
statues - représentations des Joyaux du Bouddha et des Sangha -
et bien évidemment les livres.

L'idéal est de les mettre à disposition gracieusement.
A défaut, on peut fixer un tarif permettant de couvrir les frais engagés.
A la rigueur, on pourrait faire un petit bénéfice pour financer d'autres ouvrages.
A éviter : faire des bénéfices utilisés pour se nourrir.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire