vendredi 8 mai 2020

Vesak 2020 Message de l'ONU

Message du Secrétaire général de l'ONU, 7 mai 2020

Je présente mes meilleurs vœux à toutes celles et à tous ceux qui célèbrent le Vesak, jour sacré pour des millions de bouddhistes à travers le monde.

Les enseignements du Bouddha, dont nous commémorons aujourd’hui la naissance, l’illumination et l’extinction, peuvent être une source d’inspiration pour tout le monde.

La pandémie du COVID-19 inflige à la grande famille humaine des souffrances qui ramènent à l’esprit ce sutra : « Parce que tous les êtres vivants sont sujets à la maladie, je suis malade aussi ».

Jamais cet appel intemporel à l’unité et à la sollicitude n’a-t-il été plus pertinent. Ce n’est qu’en travaillant tous ensemble que nous pouvons enrayer la propagation du coronavirus.
En cette journée du Vesak, rendons donc hommage à la sagesse du Bouddha en rendant service aux autres, avec compassion et solidarité, et en renouvelant notre engagement en faveur d’un monde pacifique.

António Guterres

********************************************************

En mai 1986, l'ancien Secrétaire général de l'ONU, Javier Pérez de Cuéllar (1920-2020), avait adressé aux bouddhistes le message suivant à l’occasion de la Journée du Vesak :

« La célébration de la naissance, de l’état d’illumination et du décès de Gautama Bouddha remplit de joie les bouddhistes, où qu’ils se trouvent, car elle est pour eux l’occasion de glorifier son message de compassion et de dévouement au service de l’humanité.
Aujourd’hui, ce message est peut-être plus important qu’il ne l’a jamais été.
La paix, la compréhension et une conception de l’humanité qui transcende les différences nationales et les autres différences internationales sont indispensables si nous voulons faire face aux complexités de l’époque nucléaire.
Cette philosophie est au coeur de la Charte des Nations Unies et devrait occuper une place de premier plan dans notre réflexion, en particulier en cette Année internationale de la paix ».

Aucun commentaire:

Publier un commentaire